HC AJOIE – SWISS CUP : UNE MAREE JURASSIENNE SUR LE LEMAN

Un coup de mou en championnat.

Après les fêtes de Noël, le HC Ajoie a connu quelques difficultés en championnat de Swiss League lors de ses dernières trois rencontres. En effet, les hommes de Gary Sheehan se sont tout d’abord inclinés en prolongation au Voyeboeuf dans un match à rebondissement au face à Olten. Revenu de nulle part en toute fin de match le HCA s’avouait vaincu après un peu plus de vingt secondes en prolongation.

Deux jours plus tard, Jordane Hauert et cie affrontaient la même équipe en terre soleuroise avec l’envie de remettre les pendules à l’heure. La réaction attendue n’a malheureusement pas eu lieu et les finalistes de la coupe suisse s’inclinaient nettement sur le score de 5-1 dans l’antre du Kleinholz.

Mardi passé la confrontation face au HC Viège a démontré que la machine offensive ajoulote en avait pris un sacré coup, puisque la feuille de pointage est restée vierge du côté jurassien. Une troisième défaite consécutive pour le HCA (2-0). Lors de cette dernière rencontre on a pu remarquer que l’absence du meilleur buteur ajoulot commençait à peser lourd dans la balance.

Jonathan Hazen devrait être à sur la glace.

Malgré ses trois défaites, les supporters ajoulots ont tout de même reçu de bonnes nouvelles sur l’état de santé de Jonathan Hazen. En effet, le club jurassien a communiqué que l’attaquant québécois ne souffrait d’aucune complication suite à sa blessure à l’épaule.

6052(source : http://www.hc-ajoie.ch @Mauricette Schnider / sur un retour de Jonathan Hazen)

Il semblerait donc que le natif de Val-Bélair soit en uniforme pour affronter le HC Davos le 2 février prochain à la Vaudoise Aréna. Si cela se confirme, le club du président Patrick Hauert devrait se présenter au complet lors de cette finale tant attendue.

Un adversaire remonté et touché dans son orgueil.

Surprise du championnat de National League avec son actuelle quatrième place au classement général, le HC Davos en a surpris plus d’un et a fait taire les pronostics d’avant saison. Dirigés par le bouillant Christian Wohlwend et emmenés par un Perttu Lindgren au meilleur de sa forme, les grisons seront bien sûr les grands favoris pour remporter le trophée.

topelement-1(source : http://www.sport.ch / Christian Wohlwend connait du succès avec les grisons)

Pourtant, les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour le HC Davos. En effet, suite à une piteuse prestation lors de sa coupe Spengler, les supporters grisons n’ont pas été tendre avec leur équipe favorite. Il n’aura pas fallu longtemps pour que l’entraîneur ne critique ses propres partisans pour leur manque d’implication derrière l’équipe. Le directeur sportif du club au 6 titres de champion depuis l’instauration des play-offs, n’a pas du tout apprécié et a exigé de son entraîneur des excuses publiques. Un peu de tension avant cette finale de coupe suisse qui se déroulera, je vous le rappelle, à la Vaudoise Aréna de Lausanne.

On s’active en terre jurassienne.

A trois semaines de la finale, l’engouement pour cet événement est énorme en terre jurassienne. La dernière fois qu’un club jurassien avait connu un tel succès, il s’agissait du BC Boncourt en 2003. On se souvient, par le passé, que les jurassiennes et jurassiens s’étaient liés d’amour pour le parcours et les performances des hommes de l’entraîneur boncourtois Randoald Dessarzin. Il en est de même pour le HC Ajoie et les hommes de Gary Sheehan tellement le parcours et les performances en coupe suisse ont été magiques cette saison.

588894(source : http://www.rfj.ch / Direction la finale pour les ajoulots)

Malgré le fait qu’actuellement la direction du HC Ajoie n’ait effectué aucun communiqué officiel en ce qui concerne le déplacement et la vente des billets (cela ne serait tarder!), certaines personnes ont déjà pris les devants et les réservations de transport arrivent de tous les côtés. Il semblerait que le vœu du président Hauert soit sur le point de se réaliser et il ne serait pas surprenant qu’une marée jaune et noire déferle sur la Vaudoise Aréna de Lausanne.

Un horaire qui fait jaser.

Diffusion télévisée « oblige », l’horaire de la finale a été déplacé en début de soirée et cela en a fait réagir plus d’un que cela soit du côté grison ou jurassien. En obtenant les droits de diffusion, la RTS n’avait certainement pas prévu que le club ajoulot se hisserait en finale de cette coupe suisse. Les championnats du monde de Cyclo-Cross à Dübendorf et la coupe du monde de Bobsleigh à Saint-Moritz ont sûrement eu le dessus sur le hockey sur glace.

Le business reste le business, mais on aurait tout de même pu penser tout d’abord aux familles et à leurs enfants avant de reporter ce match en début de soirée tout en sachant ce que le déplacement impliquerait et cela des deux côtés. Une chose sûre, ce ne sont pas les kilomètres et les horaires qui arrêteront les jurassiens pour soutenir leur équipe dans cette finale.

Les supporters l’ont prouvé par le passé.

Que cela soit par le passé ou encore actuellement, les supporters jurassiens sont connus pour leur rôle de septième homme dans les grands évènements du club. D’ailleurs, les trois adversaires de National League vaincus dans ce parcours de coupe suisse l’ont bien fait remarquer. Il n’est pas de tout repos de jouer contre ce public qui est toujours derrière son équipe dans les hauts comme dans les bas d’un match.

425023(source : http://www.rfj.ch / une marée jaune et noire en vue à la Vaudoise Aréna)

On le sait depuis maintenant un bon moment, le HCA n’accueillera pas sa finale de coupe suisse à la maison, travaux de la nouvelle aréna obligent. Cela ne risque pas pour autant d’avoir grande incidence sur l’apport des supporters le 2 février prochain.

On se replongeant dans le passé, le 7 avril 1992 précisément, une cohorte jurassienne s’était déplacée à Lyss pour supporter et fêter l’ascension en ligue nationale A. Selon les anciens, une ambiance incroyable et un déplacement qui restera à jamais gravé dans la mémoire des personnes présentes ce jour-là. Il en sera un peu de même lors de cette finale face au HC Davos, je n’en doute pas. Et vu l’intérêt pour cet événement historique pour le sport jurassien, la marée jurassienne risque bien d’en faire trembler plus d’un.

Tous au match le 2 février prochain !

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Baruffato Bruno dit :

    Les finales du HCA sont toujours le must du must,je suis ne au voeuboeuf,j ai vu construire la mityque patinoire,comme fans j ai vecu des finales mityques,mais la c est l apoteose quois qu il arrive j aurais les larmes aux yeux et fier de pouvoir dire j y etais,letsgo HCA atous jamais,un fans ajoulot domicilie a Chiasso Tessin

Laisser un commentaire