EN VRAC

le

National League

« Docteur Renaud mister Renard ».

Vendredi passé le HC Fribourg-Gottéron remportait chichement le derby des Zaehringen face au CP Berne sur le score de 4 à 1. Au vu de la situation actuelle au classement général, ce match faisait office de référence pour les fribourgeois pour les prochaines échéances. Après avoir livré le match presque parfait, les hommes de Mark French ont été rattrapé par leurs vieux démons dimanche en laissant filer trois points cruciaux face à la lanterne rouge Rapperswil.

Avec huit matchs en mains pour se tailler une place pour les play-offs, les dragons n’ont quasiment plus le droit à l’erreur s’ils entendent obtenir le droit de participer aux séries éliminatoires. L’objectif n’est pas insurmontable, mais la bande à Julien Sprunger devra dès maintenant se mettre en mode play-offs et se baser sur la prestation face au CP Berne pour s’offrir une place synonyme de qualification.

« Y a-t-il un pilote pour sauver le Genève-Servette ? »

Difficile la saison du Genève-Servette de Chris McSorley et ce n’est pas les dernières déclarations du président du club qui feront bouger les choses dans le bon sens. Après quatre défaites en autant de matchs, les genevois ont dégringolé au classement général et se retrouvent actuellement à trois points de la barre fatidique avec un match de plus sur la plupart de ses concurrents.

(source : www.rts.ch)

Une chose est sûre ce ne sont pas les paroles du président Laurent Strawson à propos de l’avenir de l’entraîneur Chris McSorley qui feront office d’électrochoc. La dernière ligne droite des grenats s’annonce difficile. En effet, avec le réveil du HC Lugano et la constance des équipes comme le HC Ambri-Piotta ou les Langnau Tigers une participation aux play-offs devient de plus en plus obsolètes. L’aigle pique du nez et le moment est venu de trouver l’ingrédient qui lui permettra de reprendre son envol.

Le Matin s’offre un coup de pub au Québec (…)

Grégory Beaud, chroniqueur du site « Le Matin », annonçait dernièrement que le joueur étoile de la QMJHL Alexis Lafrenière pourrait éventuellement évoluer dans le championnat de National League dès la saison prochaine. Il n’en n’aura pas fallu plus pour lancer la rumeur outre-Atlantique. Les réseaux sociaux et les médias ont de suite relier l’information et il n’a pas fallu longtemps à l’entourage de l’attaquant québécois pour éteindre ce feu de paille.

Il est vrai qu’actuellement le jeune de 17 ans survole son championnat avec l’organisation de l’Océanic de Rimouski. Une expérience comme l’avait connu Auston Matthews avec les ZSC Lions aurait été sans doute bénéfique pour le candidat numéro un au repêchage de 2020. Cependant, le contrat qui le lie à son organisation fait office de véto et il aurait été peu probable que le directeur général Serge Beausoleil laisse son meilleur joueur rejoindre un championnat européen.

Julien Vauclair prêt à rempiler.

Sur le plateau des Puckalistes Geoffrey Vauclair, ainé de la fratrie de Courtemaîche, a plus ou moins confirmé que son frère Julien était sur le point de prolonger son contrat avec le HC Lugano pour une saison supplémentaire. Le jurassien de 39 ans pourrait ainsi connaitre sa 20ème saison sous le chandail des « bianconeri » et atteindre le plateau des 1000 matchs en National League, play-offs compris.

(source : www.hclugano.ch)

Véritable monument du côté de Lugano, Julien Vauclair connait actuellement une bonne saison et il semble que les années ne sont pas encore trop lourdes à porter. Actuellement en pleine course pour les play-offs le HC Lugano peut compter sur le leadership de son vétéran. Toute une carrière pour l’ancien joueur du HC Ajoie.

Swiss League

Le HC Ajoie porte toujours le maillot jaune.

L’objectif du HC Ajoie pour la saison 2018-2019 était clairement une place qualificative pour participer aux séries éliminatoires de Swiss League. Actuellement, la bande à Gary Sheehan reste sur huit victoires consécutives et se retrouvent en tête du classement général. Dans le cas où les ajoulots confirmaient leur échappée, ils remporteront sans doute le titre de champion de la saison régulière.

(source : www.rfj.ch)

Dans le cas où le HCA finirait en pole position, il pourrait croiser le fer face aux GCK Lions ou l’EVZ Academy en première ronde des play-offs. On le sait, les ajoulots éprouvent parfois de la difficulté lorsqu’ils se retrouvent dans la position de favoris et le premier tour ne seront de toute façon pas une promenade de santé. Une chose est sûre, le fait de terminer au premier rang lui permettra éventuellement de se retrouver dans une situation avantageuse pour les demi-finales des play-offs. Tout cela est musique d’avenir, mais la bande à Gary Sheehan nous a offert toute une prestation en cette fin de championnat.

Accident de parcours ou baisse de régime ?

Même si le HC La Chaux-de-fonds reste l’un des grands favoris pour le titre de champion suisse de Swiss League, l’équipe de Serge Pelletier a connu une période moins productive vers la fin du championnat avant de retrouver son niveau de début de saison. Samedi passé, les abeilles ont connu une petite rechute face aux GCK Lions et on a senti de la frustration.

Simple accident de parcours ou nouvelle baisse de régime ? Les derniers matchs du championnat nous en diront plus, mais l’expérience de l’équipe et de son entraîneur nous font penser que le HC La Chaux-de-fonds sera fin prêt pour les play-offs.

NHL / Amérique du Nord

La tension monte avant la date limite des transactions.

Le 25 février prochain fera office de date limite pour les transactions dans la ligue nationale de hockey. Les équipes en course pour les séries éliminatoires et les grands favoris aux grands honneurs auront l’opportunité d’acquérir du renfort et de donner de la profondeur à leur effectif.

Des noms tel que Artemi Panarin ou Matt Duchene sont à la une des rumeurs et il sera intéressant de voir les mouvements des différentes équipes. Il y aura bien sûr des vendeurs et des acheteurs au vu du classement général actuel. Certaines équipes comme Nashville ou Winnipeg pourraient être tentées de miser tous leurs pions sur cette saison et risquent bien de créer quelques surprises ces prochains jours. Une chose est sûre, les partisans et les médias sont à l’affût de toutes les rumeurs et cette période s’annonce remplie de rebondissements. Affaire à suivre (…).

Les Maple Leafs ont enclenché la machine à billets.

Cette saison, les Toronto Maple Leafs se sont entendus avec trois joueurs majeurs de leur organisation. Tout d’abord ils ont rapatrié l’enfant prodige John Tavares (7 ans à 11 mio), prolongé William Nylander (6 ans à 7 mio) et trouvé une entente avec Auston Matthews (5 ans à 11,5 mio). À la fin de la présente saison, le directeur général des Leafs devra encore trouver les moyens financiers et surtout la place sur le cap salarial pour s’entendre avec les Mitchell Marner, Kasperi Kapanen et Jake Gardiner. Un futur casse-tête pour le DG Kyle Dubas.

(source : www.nhl.com)

On vous rappelle tout de même que l’organisation des Maple de Leafs de Toronto n’ont participé que trois fois aux séries éliminatoires depuis les treize dernières années et cela deux fois avec Auston Matthews et Mitchell Marner dans l’équipe.

Un changement d’air bénéfique pour El Nino.

Depuis son départ du Minnesota Nino Niederreiter semble avoir retrouvé ses marques avec ses nouveaux camarades de jeu. L’attaquant suisse a récolté 9 points en 10 matchs sous son nouveau chandail. L’air de la Caroline semble avoir été bénéfique pour le grison et les Hurricanes sortent sans aucun doute grand vainqueur de cette échange. En effet, pendant que le suisse produit de manière régulière avec sa nouvelle équipe, Victor Rask connait bien des problèmes d’adaptation avec le Wild. Le directeur général du Wild peut déjà commencer à s’en mordre les doigts.

Des suisses à portée de la coupe Stanley.

Actuellement quelques joueurs suisses sont quasiment assurés de pouvoir participer au bal printanier dans la NHL. Ainsi, Roman Josi, Kevin Fiala et Yannick Weber tenteront en doute pas une seconde de faire mieux qu’il y a deux saisons. Les Predators de Nashville sont actuellement dans le bon wagon dans l’association de l’ouest et le DG David Poille semble vouloir être actif sur le marché des transactions pour améliorer son offensive.

Toujours dans l’association de l’ouest, Timo Meier connait toute une période avec les Sharks de San José. Avec actuellement 49 points à son actif, l’attaquant suisse fait partie des meilleurs pointeurs de sa franchise. Avec les vétérans Thornton et Pavelski, les hommes de Peter DeBoer sont également à prendre au sérieux cette saison. Emmenés par les défenseurs Brent Burns et Erik Karlsson les Sharks sont capables de se mesurer aux meilleures écuries.

(source : www.nhl.com)

Nino Niederreiter et Luca Sbisa sont encore en course pour les séries éliminatoires, mais sauf surprise ils ne risquent pas d’aller loin dans les séries éliminatoires. D’ailleurs, le dernier nommé a été mis de côté les dernières rencontres et il ne semble plus rentrer dans les plans de son entraîneur. Il pourrait faire office de monnaie d’échange ces prochains jours.

En ce qui concerne Sven Bärtschi, Nico Hischier, Mirco Mueller et Denis Malgin cela ressemble plutôt à des vacances anticipées. Le joueur de centre des Devils a d’ailleurs déjà annoncé qu’il serait disponible pour les prochains championnats du monde. Dans le meilleur des cas les autres pourraient le rejoindre sous le chandail à croix blanche.

(source : www.nhl.com)

N’oublions pas non plus Sven Andrighetto et Dean Kukan encore en lice pour les play-offs. Cependant leur impact au sein de leur équipe diminue au fil des rencontres. Dommage également pour Jonas Siegenthaler, le défenseur des tenants du titre a été rétrogradé dans la ligue américaine.

Laisser un commentaire