NATIONAL LEAGUE : LA COURSE AUX PLAY-OFFS EST LANCÉE / ANALYSE ET PRONOSTICS (SUITE)

Voici donc la suite de mon premier texte où j’avais d’ores et déjà passer sous le radar une partie des équipes dans la course folle au play-offs. Dans le cas où vous n’auriez pas lu la première partie voici le lien :

https://lesincontournablesduhockey.com/2019/01/30/national-league-la-course-aux-play-offs-est-lancee-analyse-et-pronostics/

Analyse des différentes équipes.

HC Ambri-Piotta – fiche de 16-4-4-15, 60 pts, 7ème place au classement général.

Le plus utile :

On n’en doute pas une seconde, Dominik Kubalik est la révélation de notre championnat et sa place de top scorer de là le ligue en est la preuve. Le tchèque a littéralement explosé cette saison et les succès des « biancoblù » s’expliquent en bonne partie grâce aux prestations de son premier trio composé de Kubalik, Zwerger et Müller. Ancien choix de septième ronde des Kings de Los Angeles l’attaquant de 23 ans a fait jaser dans les chaumières outre-Atlantique lorsque les droits NHL de ce dernier ont été échangés aux Blackhawks de Chicago. J’ajoute une mention non négligeable à ses jeunes compagnons de trio qui connaissent également toute une saison.

Le héros obscur :

La saison actuelle en Léventine est remplie de succès et plusieurs hommes du club peuvent être lauréat pour le rôle de héros obscur. Tout d’abord il y a le travail du directeur sportif Paolo Duca sans qui l’équipe n’aurait pas pris une telle forme. Ensuite, l’entraîneur Luca Cereda a su redonner vie au HC Ambri-Piotta et les résultats sont là cette saison. J’ajouterai également le nom de Jiri Novotny véritable leader dans le vestiaire et sur la glace. Le vétéran tchèque y est pour beaucoup concernant l’esprit qu’il règne actuellement dans le vestiaire. Je n’oublierai pas non plus le public de la Valascia qui rend bien à ses préférés les bons résultats de cette saison.

À surveiller :

Benjamin Conz connait une de ses meilleures saisons sous le chandail des biancoblù et il rend de fiers services à ses coéquipiers. Souvent critiqué, le jurassien a su relever la tête et il est actuellement un pion essentiel pour une éventuelle qualification pour les play-offs.

Pronostic :

Si le premier trio de Luca Cereda continue sur sa lancée et que la défensive répond aux attentes, le HC Ambri-Piotta risque bien de contredire les pronostics et de créer la surprise. Après cinq années de disette, on peut se mettre à croire aux play-offs du côté de la Valascia. Les hommes de Luca Cereda ne devront pas gaspiller leurs chances face à leurs adversaires directs et le dernier derby de la saison s’annonce déjà électrique. À noter que les léventins affronteront le HC Davos et le SC Rapperswil lors des deux dernières rondes du championnat. Une chance d’obtenir six points à ne pas gâcher.

Genève-Servette HC – fiche de 16-4-2-17, 58 pts, 8ème place au classement général

Le plus utile :

Depuis ses débuts sous le chandail grenat Tommy Wingels affole les compteurs. L’américain a obtenu 16 points en 15 matchs, dont 10 buts. De quoi rassurer l’entraîneur Chris McSorley puisque les nombreuses blessures des mercenaires et leur production offensive ont fait plus souvent de mal que de bien aux genevois. Il semblerait que l’ancien joueur des Sharks de San José ait trouvé son rythme de croisière dans le championnat suisse de National League.

Le héros obscur :

Robert Mayer connait une saison bien décevante et sa récente blessure n’arrange pas les choses. Cependant les grenats ont pu compter sur les bonnes performances du remplaçant Gauthier Descloux. Le fribourgeois semble avoir fait ses preuves et il risque bien de pousser vers la porte son homologue. Véritable révélation cette saison pour le Genève-Servette HC.

À surveiller :

Après la blessure de Johan Fransson, c’est au tour de Daniel Vukovic de se retrouver sur la touche pour le reste de la saison. L’entraîneur devra trouver des solutions à la défensive et les leaders comme Goran Bezina devront hausser leur niveau de jeu pour la dernière ligne droite du championnat si l’équipe entend participer aux play-offs.

Pronostic :

Chris McSorley devra trouver des solutions afin que sa défense et certains de ses mercenaires haussent leur niveau de jeu pour la fin du championnat. Actuellement les grenats se retrouvent dans un fauteuil peu confortable et devront mettre le turbo pour distancer leurs adversaires directs. Les trois prochaines échéances nous en diront beaucoup sur les chances des genevois, mais on le sait, Chris McSorley a toujours une carte cachée dans sa manche.

HC Lugano – fiche de 17-1-2-19, 55 pts, 9ème place au classement général

Le plus utile :

Les performances de Grégory Hoffman, malgré l’annonce de son entente avec l’EV Zoug pour les prochaines saisons, sont toujours au rendez-vous et le meilleur buteur du championnat n’a pas connu de baisse de régime. Tout le contraire de ses coéquipiers et cela explique en quelque sorte la position actuelle du dernier finaliste des play-offs. Malheureusement, le neuchâtelois ne peut pas tirer seul l’équipe en avant, mais son engagement sur la glace n’est pas à remettre en cause et loin de là.

Le héros obscur:

À 35 ans Raffaele Sannitz connait sa saison la plus productive offensivement et se révèle être un leader essentiel pour l’équipe. Le tessinois pourrait faire office de bougie d’allumage pour relancer le HC Lugano dans la dernière ligne droite de la saison. On le sait, le numéro 38 n’a pas sa langue dans sa poche et il pourrait bien recadrer certains de ses coéquipiers jouant en dessous des attentes cette saison.

À surveiller :

Où sont passés le leadership et l’éthique de travail de Maxim Lapierre et Jani Lajunen ? Les deux mercenaires, grands artisans des résultats du club ces dernières saisons par leur efficacité offensive et défensive sont transparents depuis quelques matchs. Dans le cas où de tels joueurs ne relèvent pas la tête une qualification pour les play-offs ne rentre même pas en ligne de mire.

Pronostic :

Greg Ireland connait sa pire saison à la tête du HC Lugano et le message semble avoir de plus en plus de mal à passer. Comme je le citai plus haut les étrangers ne jouent pas à leur niveau habituel et cela a tendance à contaminer l’ensemble du vestiaire. Les joueurs ne doivent plus se chercher d’excuses et doivent au plus vite trouver des solutions pour accumuler les points le plus rapidement. La situation n’est pas rose à Lugano et le public s’impatiente. Personnellement je ne vois pas l’équipe participer aux play-offs cette saison, il me semble que l’on ait atteint le point de non-retour suite à la dernière défaite face aux Langnau Tigers.

HC Fribourg-Gottéron – fiche de 16-2-1-19, 63 pts, 10ème au classement général

Le plus utile :

À 33 ans Julien Sprunger fait partie des meubles au HC Fribourg-Gottéron et malgré les années son impact est toujours aussi important sur l’équipe. En santé, le fribourgeois fait toujours partie des meilleurs « snipers » de la ligue et encore une fois il mène le classement des pointeurs pour les dragons. Le club fribourgeois lui doit une fière chandelle pour son travail acharné tout au long de ces dernières saisons.

Le héros obscur :

Derrière les Sprunger et Bykov, cela fait déjà quelques années que Kilian Mottet tire également son épingle du jeu et il est devenu un rouage essentiel de l’offensive fribourgeoise. L’ancien joueur du HC Ajoie s’est vu offrir une prolongation de contrat jusqu’en 2023 preuve de son importance dans l’effecti.

À surveiller :

L’homme à surveiller du côté de Fribourg c’est bien le directeur sportif Christian Dubé. En effet, avec la nouvelle blessure de Philippe Furrer, le manque de production des étrangers et d’une bonne partie des nouvelles acquisitions, le temps est venu de réagir. Il reste à savoir si le québécois ira chercher du renfort ou fera confiance à son effectif actuel. Situation à suivre.

Pronostic :

La situation actuelle du club me fait malheureusement penser que la saison des fribourgeois est bien compromise. Avec un nouveau casting en dessous des attentes, l’entraîneur Mark French ne dispose pas des éléments pouvant permettre au club d’atteindre l’objectif que sont les play-offs. On ne peut pas simplement miser sur les épaules d’un Julien Sprunger ou d’un Reto Berra. La fin de saison s’annonce difficile du côté de la BCF Arena que cela soit dans les vestiaires ou dans les bureaux. À moins d’un sursaut de dernière minute, une saison à oublier et des leçons à retenir pour la direction du club.

Laisser un commentaire