CELEBRATIONS AVEC LES SUPPORTERS : UN PEU D’AMBRI-PIOTTA DU CÔTÉ DE LA CAROLINE

Le HC Ambri-Piotta a de quoi être festif cette saison.

Actuellement dans le bon wagon pour une qualification pour les play-offs, le HC Ambri-Piotta connait toute une saison régulière. Emmené par Dominik Kubalik et le jeune Dominic Zwerger les léventins ont de quoi être en communion avec leurs partisans.

Si les hommes de Luca Cereda continuent sur leur lancée et accumulent les points importants ils pourront rêver à une participation aux séries éliminatoires après plus de 4 ans de disette. Arrivée à l’aube de la saison 2017-2018 l’entraîneur des « biancoblù » semble avoir réussi à apporter un nouvel élan à son équipe. Ces dernières semaines, Jiri Novotny et ses compagnons d’équipe font la une des réseaux sociaux et des médias sportifs avec leurs célébrations avec les « tifosi » de la Curva Sud.

https://www.youtube.com/watch?v=1F2m07ApqTM&feature=share

Déjà connue pour être une des plus bruyantes de la National League, la Curva Sud a déjà prouvé par le passé tout son engagement pour son équipe fanion. Véritable septième homme, les fans léventins emmenés par la Gioventù Biancoblù arrivent à transcender leur équipe par leurs tifos et l’ambiance qu’il amènent dans la vétuste Valascia. De quoi donner quelques idées dans la plus grande ligue du monde ! La mise en pratique et l’engouement outre-Atlantique n’ont cependant pas encore l’impact que l’on connait dans notre pays.

Les célébrations reprises outre-Atlantique.

On semble s’inspirer des célébrations de la Valascia du côté de la Caroline. En effet, les joueurs des Hurricanes, emmenés par leur capitaine Justin Williams, ont pris ou plutôt tenter de prendre exemple sur les joueurs du club suisse. On l’avoue, l’amphithéâtre de la Caroline est encore bien loin d’être aussi bruyant et en liesse que celui que l’on connait en passant le tunnel du Saint-Gotthard.

https://www.youtube.com/watch?v=ubB9x9fUOBw&feature=share

Plutôt dans la saison les joueurs et les partisans des Devils du New Jersey avaient en quelque sorte tenté d’apporter l’ambiance qu’ils avaient découvert à La Postfinance Aréna de Berne lors du Global Series Challenge opposant Nico Hischier est ses coéquipiers au CP Berne.

À part quelques amphithéâtres comme le Centre Bell de Montréal, l’ambiance dans les estrades dans le circuit Bettman n’est pas aussi révélatrice que ce que l’on connait en National League. Mark Streit avait d’ailleurs apporté cet aspect lorsqu’il était arrivé dans la franchise des Islanders de New-York. En bon capitaine, il avait persuadé ses coéquipiers de saluer leur public en fin de match, ce qui n’est pas chose courante dans la NHL. Il semble donc que le public et les joueurs des championnats européens aient en quelque sorte importé leurs mentalités et méthodes dans la plus grande ligue de hockey du monde. Phénomène de mode ou changement de mentalité ? L’avenir nous le dira (…)

La Valascia reste et restera dans l’élite des amphithéâtres à travers le monde.

(source : www.hcap.ch)

Malgré sa vétusté la Valascia restera à jamais dans l’histoire du hockey suisse tant elle représente la mentalité et l’histoire des différentes arénas de notre pays. D’ici peu de temps, la patinoire sera remplacée par une nouvelle infrastructure et on espère que l’ambiance connue se transféra dans cette dernière. À la fin en Suisse, la communion des joueurs et de leur public est un point d’encrage qu’il ne faut pas renier et ce sont bien les supporters les plus dévoués qui font que la foule se déplace en masse et connaisse des émotions inoubliables.

Laisser un commentaire