CANADIENS DE MONTREAL : MAX DOMI NOUVELLE IDOLE DES PARTISANS ?

le

Les partisans du tricolore ont toujours eu leurs favoris.

Tout le monde connait l’importance du marché montréalais et de la pression qui l’entoure que cela soit avec les médias, les réseaux sociaux et surtout les partisans. Depuis le début de l’histoire de la franchise des Canadiens de Montréal, les partisans ont toujours eu comme favoris des joueurs capables de transcender la foule par leur talent, leurs actes sur la glace et par leur dévouement envers la communauté. La liste des noms est bien sûr très longue, tout comme l’histoire de l’organisation, mais on pense notamment aux Jean Béliveau, Maurice Richard, Guy Lafleur ou Patrick Roy (pour ne citer qu’eux).

image(source : www.nhl.com)

Depuis la dernière conquête de la coupe Stanley en 1993, les partisans ont vu défiler pas mal de joueurs. Dans un passé assez proche, on pense plus spécialement à l’ancien capitaine Saku Koivu, au russe Alexei Kovalev ou plus récemment à l’enfant terrible PK Subban. Avec la transaction impliquant le dernier nommé, les partisans avaient en quelque sorte perdu leur coqueluche et il aura fallu attendre l’arrivée d’un certain Alexander Radulov pour rallumer la flamme au Centre Bell. Pour peu de temps on s’entend bien !

Depuis ce début de saison, même si le travailleur acharné qu’est Brendan Gallagher reste l’un des favoris de la foule, Max Domi risque bien de devenir la nouvelle vedette du Centre Bell. En effet, depuis son arrivée, l’ancien joueur des Coyotes de l’Arizona semble revivre suite à deux saisons pour le moins difficiles.

Marc Bergevin sortira grand vainqueur dans cette transaction.

Alex Galchenyuk n’a jamais vraiment trouvé ses marques dans l’organisation du CH et personne ne pourra me contredire. La transaction l’envoyant en Arizona a permis au tricolore de mettre la main sur Max Domi et personne n’aurait pu prédir une intégration aussi rapide du nouveau joueur de centre de Claude Julien.

shutterstock_9887350br.jpg(source : www.nhl.com)

Malgré le fait que le fils du dur à cuire Tie Domi se soit vu infligée une suspension pour le reste des matchs préparatoires au début du camp d’entraînement suite à un mauvais geste envers le défenseur Aaron Ekblad le jeune de 23 ans connait tout un début de saison (8 buts en 7 mentions d’aide). Son entente avec Jonathan Drouin s’améliore de jour en jour et il n’a pas pour l’instant failli à sa nouvelle mission de joueur de centre. En s’assurant les services de Max Domi, Marc Bergevin a mis la main sur un joueur capable de transcender la foule et de s’impliquer sans relâche pour le bien de l’équipe.

Le marché de Montréal ne semble pas l’intimider.

Depuis son arrivée en ville de Montréal, l’ancien des Knights de London ne semble pas être impressionné ou mal à l’aise face aux médias. Il est vrai que tout jeune, son paternel distribuait les coups sous le chandail des Leafs de Toronto et il s’est vite retrouver au millieu du business de la ligue nationale de hockey. Cela pourrait expliquer cette aisance et cette confiance.

Screenshot-11-1.png(source : www.danslescoulisses.com)

Max Domi est actuellement en pleine confiance et apporte une dose d’adrénaline à l’organisation et à ses partisans. Personnellement je n’avais pas vu depuis longtemps la foule du Centre Bell réagir avec tant d’engouement pour les prestations de l’équipe. Bien sûr, le facteur Jesperi Kotkaniemi en fait partie, mais le numéro 13 semble être devenu un élément rassembleur que cela soit pour ses coéquipiers ou les partisans. Sportivement parlant, s’il continue à produire avec la constance actuelle, Max Domi risque bien de connaître sa meilleure saison en carrière. L’important c’est qu’il continue de travailler de la même manière : « Avec le CH tatoué sur le cœur » !

Pour conclure je vous dirai que j’apprécie ce début de saison, mais pas seulement pour les résultats actuels. Oui, actuellement, je vibre pour cette ambiance qui règne au sein de l’organisation, pour les sourires sur le visage des joueurs et surtout pour cette foule de partisans enfin en liesse avec leur équipe. La saison n’en est qu’à ses débuts, mais personnellement je pense que les résultats suivront si l’équipe tire à la même corde et réussit à garder cette sérénité devenue fantomatique ces dernières saisons.

L’avenir est beau actuellement du côté de Montréal !

Laisser un commentaire