JESPERI KOTKANIEMI : PREMIERS COUPS DE PATINS DANS LA GRANDE LIGUE REMARQUES

Le jeune a gagné sa place.

La dernière saison des Canadiens de Montréal ne restera pas, à coup sûr, dans la mémoire des partisans et de l’organisation comme un bon souvenir. Cependant les résultats catastrophiques de l’équipe durant cette période auront eu leurs lots de conséquences pour l’avenir du tricolore.

Au vu du classement général du dernier exercice et de quelques mouvements de personnel, la bande à Marc Bergevin s’est vu offrir l’aubaine de pouvoir repêcher en troisième position au total lors de la dernière « draft ». Je me rappelle encore les discussions et les spéculations quant aux joueurs susceptibles de rejoindre l’organisation afin de représenter l’avenir de l’organisation. Andrei Svechnikov, Filip Zadina et Brady Tkatchuk étaient les noms les plus répandus dans les médias et les réseaux sociaux. Au final, l’organisation a créé une petite surprise en misant ses billes sur le joueur finlandais Jesperi Kotkaniemi. Le manque de relève au poste de centre avait valu, certainement, son pesant d’or dans la balance lors de la prise de décision des recruteurs du tricolore, mais il faut avouer que cette fois l’organisation a mis le doigt dans le mille.

jesperi-kotkaniemi-canadien-montreal-lnh(source : www.nhl.com)

Jesperi Kotkaniemi n’a pas forcément connu un bon camp avec les recrues de l’organisation mais il est monté en puissance tout au long du camp d’entraînement avec le groupe professionnel et a ainsi réussi à percer l’alignement comme l’avait fait Victor Mete la saison dernière. Même si le jeune de 18 ans doit encore mettre quelques kilos à sa charpente, son talent, sa vision du jeu et surtout son « QI hockey » sont sans aucun doute au niveau de la LNH.

Un réel talent sous ses airs d’enfant.

Au final, Jesperi Kotkaniemi n’a rien à envier à la majorité des joueurs de la ligue nationale de hockey. Comme je le disais plus haut, son talent est incroyable et il lui reste encore une certaine marge de manœuvre afin d’atteindre son plein rendement à un tel niveau.

Ils n’étaient pas nombreux suite au camp des recrues à s’avancer pour placer le « kid » dans l’alignement de l’équipe pour le match d’ouverture face aux Leafs de Toronto. Le finlandais a réussi à faire taire ses détracteurs tout au long des matchs préparatoires et finalement l’organisation à décider de lui octroyer sa confiance pour le début du calendrier régulier. Le troisième choix au total du dernier repêchage est désormais devenu une attraction que cela soit pour le public ou les médias. Sous ses airs d’enfant, le finlandais ne s’est pas trop mis la pression avant ses premiers coups de patins face aux John Tavares, Auston Matthews et Nazem Kadri et il a répondu de la meilleure des manières à la Scotiabank Arena de Toronto.

Un premier point à son premier match.

Pour son premier match en carrière dans la ligue nationale de hockey, Jesperi Kotkaniemi a répondu présent et sa prestation a été soulignée par bien des spécialistes. Le finlandais s’est vu octroyer un temps de jeu d’un peu plus de 15 min pour un bilan neutre et 2 tirs au but. Ce dernier a récolté une mention d’assistance sur le but égalisateur d’Andrew Shaw en avantage numérique.

Tout au long du match, le joueur de centre à participer aux débats dans les deux sens de la patinoire et il a également été employé sur le jeu de puissance du tricolore. S’il y avait un point à améliorer à relever, c’est bien celui des mises en jeux, mais cette remarque est valable pour toute l’équipe.

usa_today_11323973.0(source : www.nhl.com)

Au final, le jeune de 18 ans a bien paru et à même rejoint Aleksander Barkov et Nino Nieddereiter dans le classement des plus jeunes joueurs européens ayant obtenu leur premier point dans la ligue nationale de hockey. S’il continue de performer de cette manière lors des prochaines échéances la direction du club n’aura pas de difficultés à prendre de décision en ce qui concerne son avenir suite aux neuf premières rencontres du calendrier. La prochaine rencontre du CH face aux Penguins de Pittsburgh sera à nouveau un test grandeur nature pour le finlandais. Il fera encore une fois face à des joueurs élites comme Sidney Crosby et Evgneni Malkin. La tâche s’annonce déjà rude, mais c’est bien en rivalisant avec de tels joueurs que la nouvelle coqueluche des partisans va évoluer et amasser de l’expérience.

On en reparlera après 9 matchs.

Les Canadiens de Montréal auront quoi qu’il se passe une décision à prendre après les 9 premiers matchs du calendrier régulier. Trois options se présenteront concernant Jesperi Kotkaniemi : il effectuera la totalité de la saison sous le chandail du tricolore ou il sera renvoyé en Finlande ou sous les ordres de Joël Bouchard dans la ligue américaine.

Il est bien sûr encore tôt pour se prononcer sur l’avenir de Jesperi Kotkaniemi, mais si l’entraîneur Claude Julien continue d’entourer son jeune joueur afin de compenser d’éventuelles lacunes dans le jeu du finlandais, on pense bien que ce dernier a toutes les qualités requises pour rester dans l’alignement. L’avenir est bel et bien plus rose du côté de la Sainte-Flanelle et j’espère que les partisans du CH réserveront tout un accueil au nouveau venu lors de l’ouverture de la saison au Centre Bell face aux Kings de Los Angeles.

Les faits saillants du match.

Carey Price rassure !
Mike Reilly et la défense assurent !
Premier match et premier point pour Jesperi Kotkaniemi !
Max Domi est tout un fabricant de jeu !
La vitesse une arme de choix pour le CH !
Jonathan Drouin a eu tendance à vouloir en faire trop !
Les places seront chères dans l’alignement de Claude Julien !

Laisser un commentaire