NHL : BEST OF QUAND LES JOUEURS PERDENT LEURS NERFS

Max Domi suspendu suite à son mauvais geste envers Aaron Ekblad.

Lors du match préparatoire entre les Canadiens de Montréal et les Florida Panthers, Max Domi a littéralement perdu ses nerfs. En effet, suite à une altercation avec le défenseur Aaron Ekblad, la nouvelle acquisition du tricolore a lâché les gants et assené un coup de poing vicieux au visage de son adversaire.

Suite à ce mauvais geste, le fils de Tie Domi a dû s’expliquer avec les instances de la NHL et a écopé d’une suspension pour la suite des matchs préparatoires des Canadiens de Montréal. Dans tous les cas la suspension est méritée et au vue des réactions de certains joueurs de la franchise de Floride, les prochains affrontements entre les deux équipes s’annoncent pour le moins houleux.

 Voici quelques moments où les joueurs ont réellement perdu leurs nerfs!

Tel père tel fils ?

Dans les années 90 Tie Domi était plus connu pour ses combats que pour son talent sur glace. Lors d’une confrontation entre les Leafs et les Rangers il avait assené un « sucker punch » à Ulf Samuelsson. Ce dernier avait fini littéralement KO sur la glace.

 

Todd Bertuzzi met fin à la carrière de Steve Moore.

En 2004, la NHL connaissait un des épisodes les plus malheureux de son histoire. Lors d’une confrontation entre les Canucks de Vancouver et l’Avalanche du Colorado, Todd Bertuzzi agressait littéralement Steve Moore en plein milieu de la glace. Dans un esprit de vengeance (Steve Moore avait mis au tapis le joueur étoile des Canucks Naslund lors d’une précédente confrontation entre les deux équipes) Todd Bertuzzi ne pensait pas aux conséquences de son geste : fin de carrière pour Moore, plainte au civil et suspension pour le reste de la saison pour l’agresseur.

 

Marty McSorley agresse Donald Breshear.

Marty McSorley et Donald Breshear font partie de l’histoire des dures à cuire de la ligue nationale de hockey. Les deux joueurs se sont affrontés à plusieurs reprises tout au long de leur carrière dans la NHL. Lors d’une partie opposant les Bruins de Boston et les Canucks de Vancouver, Marty McSorley a littéralement perdu ses moyens et a agressé par derrière Donald Breshear avec son bâton.

Cette agression sonnait la fin de carrière pour l’ancien coéquipier de Wayne Gretzky. En effet la ligue nationale de hockey tirait la sonnette d’alarme et suspendait McSorley. Suite à ce geste il mettait définitivement un terme à sa carrière. Donald Breshear ne fût plus jamais le même après cette agression.

Tie Domi encore lui.

Lors des séries éliminatoires de 2001 entre les Devils du New Jersey et les Leafs de Toronto Tie Domi, encore lui assenait un coup de coude vicieux à Scott Niedermayer. Résultat des courses, commotion cérébrale pour le dernier nommé et suspension pour le dur à cuire des Leafs.

Shawn Thortnon s’en prend à Brooks Orpik.

L’ancien homme fort des Bruins Shawn Thortnon avait ce jour là décidé de venger ses coéquipiers après plusieurs mauvais gestes impliquant certains joueurs des Pittsburgh Penguins. Le défenseur Brooks Orpik allait en faire les frais !

Ryan White pète sa coche.

Encore une fois dans une confrontation entre les Canadiens de Montréal et les Florida Panthers Tomas Fleischmann allait subir la fureur de Ryan White suite à une mise en échec pourtant correcte. Cette agression allait définitivement mettre le joueur des HABS sur la touche. En effet, l’ancien entraîneur du tricolore Michel Therrien n’a par la suite plus jamais donné de chance au joueur de centre de s’imposer dans son alignement.

 

Quelques mentions honorables de ces dernières années !

 

Laisser un commentaire