CANADIENS DE MONTREAL : ENTRE RUMEURS, DECISIONS ET ATTENTES

Max Pacioretty au centre des rumeurs.

Cela fait depuis la date limite des transactions de la dernière saison que Max Pacioretty se retrouve au centre de rumeurs de transactions, mais malgré cela l’américain est pour l’instant toujours destiné à porter le chandail du tricolore lors du prochain exercice.

Écoulant la dernière année de son contrat, le capitaine du CH a récemment accordé toute sa confiance à son nouvel agent Allan Walsh. Pour l’instant, Marc Bergevin et ce dernier n’ont pas encore engagé de discussions sur une éventuelle prolongation de contrat et cela risque de continuer à alimenter la machine à rumeurs sur les réseaux sociaux. Plus vite le cas Max Pacioretty sera réglé, plus vite la situation sera claire pour les partisans et l’entourage de l’équipe.

maxpac-1(source : www.nhl.com)

Malgré une dernière saison décevante à l’image de toute l’équipe, l’ailier gauche reste un buteur redoutable dans la ligue nationale de hockey et l’organisation du tricolore réfléchira à plus de deux fois avant d’échanger son meilleur buteur lors des cinq dernières années. Erik Cole avait amassé 35 buts lors de la saison 2011-2012 alors que Max Pacioretty avait touché le filet à 30 reprises. Une chose est sûre, Max Pacioretty se plaît avec sa famille du côté de la ville de la Sainte-Flanelle et il se prépare actuellement comme un futur membre de l’organisation. On se retrouve au vu des dernières nouvelles plus prêt d’une prolongation de contrat que vers une éventuelle transaction.

Marc Bergevin aura encore d’importantes décisions à prendre.

Le directeur général de l’organisation canadienne a payé de sa personne suite à l’échec de la dernière saison. En effet, on peut affirmer que sa côte de popularité n’est pas au mieux et il devait réagir suite aux critiques. Plusieurs directeurs généraux auraient peut-être réagit avec trop d’émotions et pris des décisions hâtives afin de régler certains problèmes à l’interne, mais le natif de Montréal a pris le temps d’analyser la situation avant d’agir.

cut(source : www.nhl.com)

Depuis bien trop longtemps, les Canadiens de Montréal sont à la recherche d’un joueur de centre capable d’alimenter l’offensive de l’organisation. Les amateurs du CH voyaient en John Tavares une opportunité à ne pas manquer, mais ce dernier a préféré retourner dans sa ville natale de Toronto pour continuer sa carrière. Une chose est sûre si l’ancien joueur de centre des New York Islanders avait eu un intérêt quelconque à ramener ses bagages du côté de Montréal, la direction du club lui aurait offert monts et merveilles pour faire son acquisition. La pression des partisans, des médias et les taxes appliquées dans la région ont sûrement fait réfléchir plusieurs joueurs ces dernières années, mais Marc Bergevin n’est en rien coupable lors de telles situations. Malgré les critiques le DG a effectué quelques mouvements intéressants avant, pendant et après le repêchage.

Échanges, prolongations de contrats et ouvertures du marché des joueurs autonomes.

Avant le repêchage, Marc Bergevin a effectué une transaction envoyant l’énigmatique Alex Galchenyuk aux Coyotes de l’Arizona en retour de Max Domi. Au fil des dernières années, le premier nommé n’a jamais su répondre aux attentes de l’organisation. Une chose est bien claire l’américain est bourré de talent, mais son manque de constance et son comportement ont été remis en cause à plusieurs reprises. Avec l’acquisition de Max Domi, les Canadiens de Montréal se sont assurés les services d’un jeune joueur doté de beaucoup de caractère et capable d’apporter de l’offensive.

max-domi-alex-galchenyuk-hockey(source : www.nhl.com)

Les deux joueurs concernés sont talentueux mais avaient besoin de changements pour la suite de leur carrière. Le fils du célèbre homme fort Tie Domi aura à coup sûr à cœur de se remettre sur les bons rails après une saison décevante du côté de Phoenix. Dans cette transaction le CH a avoué son constat d’échec avec Galchenyuk mais a mis la main sur un joueur capable de galvaniser ses coéquipiers et de lever la foule par son comportement et son énérgie.

Marc Bergevin n’a pas vraiment frappé de grands coups sur le marché des joueurs autonomes, mais a fait ses devoirs en général. La mise sous contrat de Tomas Plekanec à bon prix n’est pas une mauvaise affaire du fait que le joueur de centre tchèque sera encore capable d’apporter une plus-value à l’équipe mais dans une toute autre chaise comparée aux dernières années. En ajoutant Matthew Peca, Michael Chaput, Kenny Agostino et Xavier Ouellet à son effectif l’organisation s’assure d’une certaine profondeur. À noter également le try-out offert au défenseur québécois Simon Despres qui suite à une saison honorable en KHL pourrait effectuer un retour dans la grande ligue à condition qu’il s’impose lors du camp d’entraînement.

sports-addik-169(source : www.nhl.com)

Avec une certaine marge sur la masse salarial, Marc Bergevin a pu s’assurer les services du finlandais Joel Armia et prendre en charge le salaire de Steve Mason dans une transaction impliquant le défenseur Simon Bourque. L’ailier finlandais, ancien choix de première ronde, n’a jamais vraiment obtenu sa chance du côté de Winnipeg et il tentera à coup sûr de s’imposer sur le deuxième ou troisième trio de l’équipe de l’entraîneur Claude Julien. La dernière transaction en date est celle impliquant Kerby Rychel et Hunter Shinkaruk. Les deux anciens choix de première ronde n’ont jamais réellement réussi à s’imposer dans le circuit Bettman et il semble bien que cela soit leur dernière opportunité d’y parvenir.

cut(source : www.nhl.com)

Pour finir les prolongations de contrat de Philip Danault, Jacob De la Rose étaient attendues et les sommes dépensées ont été raisonnables pour ces deux joueurs. Le premier nommé, s’il continue sur la lancée de ses deux dernières saisons et qu’il reste en santé sera un rouage important dans l’alignement de Claude Julien. En ce qui concerne le suédois, son éclosion totale est attendue dès cette saison. Champion du monde avec l’équipe aux trois couronnes, il faudra qu’il commence en force sa saison comme il a terminé la dernière.

Jesperi Kotkaniemi portera-t’il le chandail du CH dès cette saison.

Le résultat de la saison catastrophique a eu son nombre d’incidences sur le dernier repêchage. Avec plusieurs bons choix dans les deux premières rondes de l’encens 2018, Marc Bergevin et l’équipe de recruteurs de Trevor Timmins n’avaient pas vraiment le droit à l’erreur les 22 et 23 jun dernier à Dallas. Avec leur troisième choix au total les Canadiens de Montréal ont repêché le joueur de centre finlandais Jesperi Kotkaniemi. Véritable révélation lors des derniers championnats du monde des moins de 18 ans et productif malgré son jeune âge chez les professionnels en Finlande (30pts en 64 joutes) Kotkaniemi a gravi les échelons en fin de saison pour atteindre le top 5 de la liste des recruteurs de LNH.

Actuellement en Finlande où il prépare sa saison avec son club de l’Ässät en Liiga, le jeune joueur de 18 ans a participé à quatre matchs préparatoires et obtenu 1 but et 4 assistances en 4 matchs. Aligné au poste de centre au sein du premier trio il domine malgré son âge dans cette ligue professionnelle. De bonnes augures pour l’organisation du CH.

kotkaniemi_habs(source : www.nhl.com)

Jesperi Kotkaniemi sera bien présent au camp de préparation des Canadiens de Montréal et sa mise sous contrat peut nous faire croire que le finlandais pourrait bien être une très bonne surprise et commencer la saison sous le chandail du tricolore. Avec les finlandais Antti Niemi, Joel Armia et Artturi Lehkonen dans l’effectif le jeune n’aura vraisemblablement pas de problèmes d’adaptations dans sa nouvelle atmosphère. Il pourra également compter sur les conseils de Tomas Plekanec qui avait déjà, par le passé, pris sous son aile Artturi Lehkonen à ses débuts. Dernièrement le nouvel espoir du CH a eu l’honneur de rencontrer la légende Saku Koivu qui a à coup sûr a pu donner bon nombre de conseils et d’informations sur l’organisation des Canadiens de Montréal.

Entre malchance et opportunités.

Avec les blessures du pilier de la défensive Shea Weber, des attaquants Andrew Shaw et Paul Byron les Canadiens de Montréal ont une fois de plus la poisse. Cependant, la situation sera connue dès la période de préparation et certains joueurs auront l’opportunité de faire leur place et de prendre plus de responsabilités. On pense notamment à des joueurs comme Noah Juulsen, Victor Mete, Charles Hudon et Nikita Sherbak. Malgré la malchance avec ces blessures, l’organisation pourra évaluer et donner une réelle chance à ce type de joueurs. De bonne augure pour l’avenir de l’organisation et des joueurs concernés.

cut(source : www.nhl.com)

Le camp d’entraînement sera dans tous les cas intéressant puisque bon nombre de joueurs auront à cœur de percer l’alignement. On s’attend à une saine concurrence durant cette période.

Les séries éliminatoires ne sont pas une utopie.

En résumé, les partisans ont le droit d’en vouloir aux dirigeants de l’organisation au vu des derniers résultats lors de la dernière saison. Cependant, il ne faut pas être devin pour s’apercevoir que les Canadiens de Montréal sont sur la bonne route pour se relancer et obtenir les résultats attendus. En effet, avec une meilleure banque d’espoir, on pense notamment à Jesperi Kotkaniemi, Ryan Poehling, Cale Fleury ou Jake Evans, le tricolore a également effectué des changements drastiques dans son équipe d’entraîneurs. Avec les arrivées de Dominique Ducharme et de Luke Richardson avec le grand club et de Joel Bouchard et Alexandre Burrows avec le club école de Laval, l’organisation s’est assuré les services d’instructeurs capables d’appuyer les jeunes joueurs dans leur développement. Ce qui n’était pas vraiment le cas ces dernières années.

cut(source : www.nhl.com)

En comptant sur un Carey Price à son meilleur, une défensive responsable et une attaque retrouvée, les Canadiens de Montréal seront à nouveau compétitifs et pourront à nouveau se retrouver dans la course aux séries éliminatoires. Il est impensable pour une telle organisation de finir dans les bas-fonds du classement tellement ce club est rempli d’histoires et de conquêtes.

Le camp d’entraînement arrive à grands pas et ce dernier nous offrira d’ores et déjà une vue d’ensemble sur le travail de l’organisation et sur les performances des hommes de Claude Julien. On espère bien sûr que quelques joueurs se révèlent lors des prochaines semaines. Une chose est sûre, on ne peut enterrer le CH avant même le début du prochain exercice.

Laisser un commentaire