HC AJOIE : SAISON TERMINEE POUR LES AJOULOTS

Le HCA a tenu la dragée haute à son adversaire.

Hier soir, le HC Ajoie de Gary Sheehan n’est pas passé loin de s’offrir un septième match en terre saint-galloise. En s’inclinant sur le score de 2 à 1 à deux minutes de la fin du troisième tiers, les ajoulots terminent leur saison sur une bonne prestation et se retrouvent désormais en vacances.

Grand favori de cette demi-finale, le SC Rapperswil a tremblé plus d’une fois dans cette série au meilleur des sept matchs. Les ajoulots ont su par deux fois revenir dans cette série devant leur public, mais n’ont pas trouvé les ressources pour créer l’exploit du côté de Rapperswil. À la fin, cette demi-finale s’est jouée sur de petits détails comme s’est souvent le cas en playoffs. En effet, les jaunes et noirs, productif en avantage numérique lors de leur quart de finale face au HC La Chaux-de-fonds n’ont pas trouvé la même productivité face aux hommes de Jeff Tomlinson.

499625.jpg(source : www.rfj.ch)

Le HC Ajoie s’incline donc en demi-finale pour une deuxième année consécutive mais a de nouveau prouvé au monde du hockey suisse qu’il faudra compter avec eux lors des prochaines saisons. Le club du président Patrick Hauert a atteint ses objectifs avec le maigre budget à disposition et le public jurassien a répondu présent lors des moments cruciaux de ces playoffs 2018.

 Des regrets, mais une très bonne prestation.

Les jaunes et noirs peuvent avoir quelques regrets sur le résultat de cette série. Malheureusement, il semblerait que les saint-gallois étaient bien trop à l’aise devant leur public et qu’ils ont su faire mal aux hommes de Gary Sheehan dans les moments les plus opportuns de ces dernières confrontations. Pourtant le HCA n’a jamais baissé son pavillon dans cette série et il a toujours su relever la tête dans les moments difficiles.

Le leadership de joueurs tel que Jordane Hauert ou Philipp-Michaël Devos pour ne citer qu’eux n’est plus à remettre en question. L’équipe a une nouvelle fois prouvé qu’en jouant avec son cœur et ses tripes elle était capable de déplacer des montagnes et de faire trembler les plus grandes équipes de Swiss League.

499651(source : www.rfj.ch)

En parlant de prestations, il ne faut oublier l’incroyable performance du gardien Dominic Nyffeler qui tout au long des séries éliminatoires a tenu la baraque ajoulote. Tout comme Konstantin Schmidt qui nous a également prouvé que lorsqu’il était au meilleur de sa forme il pouvait être décisif dans les prestations de son équipe.

Le public a répondu présent.

Que cela soit à la maison ou sur la route, les supporters ajoulots ont répondu présent et ont joué leur rôle de septième homme comme ils savent si bien le faire. On peut dire qu’ils auront poussé leur équipe jusque dans les dernières minutes de cette demi-finale et l’ovation de fin de match montre à quel point la relation du public avec son équipe est un élément important du côté de Porrentruy.

422197(source:www . lesincontournablesduhockey.com)

À signaler également l’énorme travail en coulisses du groupe ENRAIGI 16 qui a su, par ses tifos et son engagement mettre une ambiance du tonnerre dans la patinoire du Voyeboeuf. Encore une fois, le public ajoulot a démontré son attachement à son équipe et au hockey sur glace tout au long de cette saison 2017-2018. Hier soir, l’hommage rendu à légende Dan Métivier en ouverture du match a, à coup sûr touché au fin fond du cœur bon nombre de partisans jurassiens.

Des gestes qui n’ont rien à voir avec le hockey sur glace.

On ne réécrit pas une série de playoffs avec des « si ou des la », mais certains gestes que l’on a pu voir lors des dernières confrontations sont tout simplement intolérables. Oui, le hockey sur glace est un sport robuste et le niveau d’intensité augmente considérablement lors des séries éliminatoires. Cependant, cela n’excuse pas les charges de Martin Ness sur Jonathan Hazen et de Josh Primeau sur Philip-Michaël Devos.

6052(source : www.hc-ajoie.ch / @Mauricette Schneider)

L’intimidation et le jeu robuste sont choses normales durant les playoffs, mais les gestes cités ci-dessus n’avaient comme ultime but que de faire mal et de blesser un adversaire. Les mercenaires ajoulots avaient pris le dessus sur leurs deux homologues saint-gallois dans ces demi-finales et l’absence de Jonathan Hazen lors du dernier acte à Porrentruy a sûrement pesé lourd dans le résultat que l’on connait. Les ajoulots auraient pu crier au scandale et trouver des excuses, mais il semblerait que ce ne soit pas le genre de la maison. Malgré l’absence d’un de leur mercenaire les hommes de Gary Sheehan se sont retroussés les manches et sont repartis à la bataille.

Etonnement, les agressions saint-galloises ne sont pas passées dans la loupe de la ligue suisse de hockey sur glace. Aucune sanction ne sera prise contre les deux joueurs de Rapperswil. Les dirigeants du hockey suisse nous tiennent un discours sur les conséquences des commotions cérébrales depuis bien longtemps, mais quand vient le temps de sévir, le juge unique nous démontre une fois de plus que son impartialité est à remettre en cause. Dommage pour l’image du hockey suisse.

 

La saison n’est pas terminée pour les dirigeants.

Les dirigeants ne chômeront pas durant la pause du côté de Porrentruy. En effet avec le nouveau projet de la patinoire, la direction du HCA aura beaucoup de travail afin de promouvoir le concept de la future Raiffesen Arena de Porrentruy. Une chose est sûre, avec les résultats actuels du club, le projet de cette nouvelle aréna est sur le bon chemin et on peut d’ores et déjà tirer un grand coup de chapeau au Président Patrick Hauert et à son équipe de travail.

226870.png(source : www.rfj.ch)

Quant au staff technique ajoulot il commencera, à n’en pas douter, à construire la future équipe pour la saison 2018-2019 dès aujourd’hui. Plusieurs rumeurs courent déjà dans certains médias et ce matin on apprenait que Zaccheo Dotti serait sur le point de parapher une entente avec le HCA suite à ses bonnes prestations lors des playoffs. Il nous tardent tout simplement de connaître le nouveau visage de l’équipe de Gary Sheehan.

On en profite également pour remercier Victor Barbero qui rejoindra son pays natal à la fin de cette saison, les bénévoles du HCA pour leur temps et leur travail dans l’ombre et les supporters jaunes et noirs toujours présents derrière leur équipe. Merci Gary et à toute l’équipe, bonnes vacances et à dans quelques mois pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire