CANADIENS DE MONTREAL : LA LIGNE DE CENTRE DU CH N’A PAS FIERE ALLURE

Les années passent et se ressemblent.

Au fil des saisons on se retrouve toujours avec le même constat d’échec avec l’organisation des Canadiens de Montréal. Il manque un joueur de centre pour piloter le premier trio. Le dernier grand nom en charge de mener l’équipe était Vincent Damphousse et il nous avait avec ses camarades de jeu ramener la coupe Stanley durant la saison 1992-1993. Par la suite, aucun joueur du CH n’a réussi à reprendre le flambeau sur la durée. Le problème était connu et malgré cela l’organisation n’a jamais pris les choses en main pour le régler. On voit dans quelle situation se retrouve la Sainte-Flanelle en cette fin de saison. Mise à part Philip Danault, la ligne de centre pour les saisons à venir n’a pas fière allure.

Max Pacioretty est peut-être la solution au problème.

Le capitaine du CH est depuis bien longtemps au centre des rumeurs du côté de Montréal et il semblerait de plus en plus que son avenir ne rime plus avec les Canadiens de Montréal. Ces dernières années l’ailier gauche américain faisait partie du top 15 des meilleurs buteurs de la ligue nationale de hockey et sa valeur actuelle serait très intéressante afin d’obtenir de nouveaux atouts pour le futur de la franchise.

Il sera très dur pour le CH d’obtenir une solution au poste de centre sur la durée. En effet, mis à part John Tavares, les joueurs de centre de premier plan sur le marché des joueurs autonomes seront une denrée rare. Avec la perte de Tomas Plekanec à la date limite des transactions, l’effectif de Marc Bergevin en a pris un sacré coup sur sa ligne de centre.

max-pacioretty-082917-getty-ftr-usjpg_25n47pct1gpk1eklgpwlpocp0(source : www.nhl.com / Max Paciorrety en Vitrine lors du prochain repêchage)

Avec un essai peu concluant de Jonathan Drouin au poste de centre, le CH se retrouve actuellement uniquement avec Philip Danault comme véritable joueur d’impact à ce poste. Je parle bien sûr des mises en jeu, de l’apport offensif et de la capacité à être responsable défensivement. On ne va pas se le cacher, il manque actuellement au CH deux joueurs de centre capable d’évoluer sur les deux premiers trios. Pour l’instant le seul espoir à ce poste pour les HABS est Ryan Poehling et malgré tout le bien que l’on dit de l’américain, il ne faudra pas s’attendre à le voir évoluer avec l’équipe ces deux prochaines années. Le directeur général devra donc flairer le bon coup lors du prochain repêchage en effectuant une transaction majeure pour faire l’acquisition de ce fameux joueur de centre ou faire le forcing dans le dossier Tavares tout en sachant que statistiquement son acquisition reste obsolète.

Les partenaires de danse possible.

Edmonton Oilers

La franchise des Edmonton Oilers dispose de deux joueurs de centre de franchise en Connor McDavid et Leon Draisaitl. Avec Milan Lucic, de plus en plus lent et Jesse Puljujärvi qui tarde à s’imposer dans la ligue nationale de hockey, Max Pacioretty pourrait être une monnaie d’échange afin d’obtenir les services de Ryan Nugent-Hopkins. À 24 ans, l’ancien premier choix de l’encens 2011 joue actuellement dans l’ombre de ces deux compères et il trouverait à Montréal un poste à grande responsabilité. Quand je voie Tyler Hall s’épanouir avec la franchise des Devils du New Jersey, je pense vraiment que Nugent-Hopkins pourrait être une solution pour le CH au poste de centre.

image.jpg(source : www.nhl.com / Ryan Nugent-Hopkins une bonne option pour le CH)

Florida Panthers

Les Florida Panthers sont une franchise bien fournie en jeunes joueurs de centre. Aleksander Barkov et Vincent Trochek occupent les postes de centre des deux premiers trios et Nick Bjugstad et Denis Malgin bataillent pour une place sur le troisième. Avec le finlandais Henrik Borgström qui frappe à la porte de la ligue nationale de hockey le futur est assuré pour la franchise de Floride. Max Pacioretty est sûrement dans la ligne de mire du directeur général Dale Tallon et je suis persuadé que des discussions ont eu lieu à la date limite des transactions entre ce dernier et Marc Bergevin. Le joueur de centre format géant Nick Bjugstad serait éventuellement un candidat pour renforcer la ligne de centre du CH sur le deuxième trio, mais cela ne résoudrait en aucun cas le problème majeur de Marc Bergevin. Cependant il serait intéressant de transiger avec cette franchise pour obtenir encore plus de munitions pour le prochain repêchage.

cut.jpg(source : www.nhl.com / Nick Bjugstad un centre format géant)

Minnestota Wild

Si il entend offrir de nouveaux contrats aux agents libres avec restriction que sont Jason Zucker et Matt Dumba le Wild du Minnesota devra faire de la place sur sa masse salariale. Les salaires des vétérans Zach Parise et Mikko Koivu pèseront lourds sur la balance dans les prochaines négociations du Wild et il ne serait pas étonnant de voir cette franchise transiger lors du prochain repêchage ou lors de la période de signatures des agents libres. Pour moi Charlie Coyle pourrait être tout un ajout à l’effectif de Claude Julien pour les saisons à venir. Une grosse transaction impliquant beaucoup d’argent et plusieurs joueurs pourrait avoir lieu entre les deux franchises. Les résultats du Wild en séries éliminatoires nous donneront sûrement plus d’informations sur la direction que la franchise du Minnesota prendra.

rsz_uspw_7020392.jpg

Les espoirs du CH ne sont pas encore prêts.

Les deux grands espoirs du CH au poste de centre sont actuellement Ryan Poehling et Joni Ikonen. Repêchés l’année passée, ces deux joueurs ne feront pourtant pas partie des futurs plans de Marc Bergevin dès la saison prochaine. Dernièrement Ryan Poehling a demontré qu’il avait le talent et les moyens de se faire une place dans la ligue nationale de hockey, mais il devra tout d’abord terminer ses études avant de faire le grand saut chez les professionnels. En ce qui concerne Joni Ikonen, il serait étonnant qu’il fasse le voyage outre Atlantique dès la saison prochaine. Aux dernières nouvelles le finlandais ne serait pas intéressé à rejoindre le Rocket de Laval dans la ligue américaine et préférerait continuer d’évoluer avec son club de KalPa en Liiga.On imagine donc que la solution pour Marc Bergevin passera par le biais d’une transaction majeure ou par le marché des joueurs autonomes.

Il existera une multitude d’autres possibilités.

Bien fort est la personne qui pourra prévoir les faits et mouvements qu’effectuera le directeur général des Canadiens de Montréal à partir du repêchage de la LNH. Quasiment assuré de pouvoir appeler un joueur du top 5 du prochain encens 2018, Marc Bergevin dispose d’atouts majeurs pour renforcer sa ligne de centre.

john-tavares-121917-getty-ftrjpg_1c98o3xwkae7n16dmtgcoyqtq1.jpg(source : www.nhl.com / John Tavares sous le chandail du tricolore une possibilité ou une utopie?)

En effet, avec 5 choix lors des deux premières rondes, un espace conséquent sur la masse salariale de l’équipe et Max Pacioretty en vitrine, l’organisation du CH sera, on l’espère agressive dans les dossiers chauds de la ligue. Marc Bergevin utilisera-t’il son premier choix afin d’acquérir ce fameux joueur de centre, échangera-t’il Max Pacioretty ou fera-t’il l’acquisition à la grande surprise de John Tavares ? L’avenir nous le dira, mais dans tous les cas le repêchage 2018 et le marché des joueurs autonomes avec ou sans restriction seront décisifs pour l’avenir des Canadiens de Montréal.

Laisser un commentaire