HC AJOIE : UNE QUALIFICATION AU CREDIT DE L’ÉQUIPE

Le HC Ajoie se qualifie dans la douleur.

Hier soir, les hommes de Gary Sheehan se présentaient sur la glace des Mélèzes avec comme ultime objectif la qualification pour les demi-finales de playoffs de Swiss League. La pression était belle et bien sur les épaules des joueurs de Serge Pelletier qui n’avaient plus le droit à l’erreur si ils entendaient encore avoir leur mot à dire dans cette série.

Dès le début du match les chaux-de-fonniers ont mis une énorme pression sur la défensive ajoulote et il aura fallu un grand Dominic Nyffeler pour tenir le HCA dans la partie.Malgré cela, à la fin du premier tiers, Jonathan Hazen profitait d’un mauvais changement de ligne du HCC pour servir sur un plateau Joël Steinauer qui trompait le gardien Tim Wolf. Les hommes de Gary Sheehan rentrait au vestiaire avec une longueur d’avance.

71543-1_c.jpg(source : www.planetehockey.ch)

Menés au score et le couteau sous la gorge, les pensionnaires des Mélèzes commençaient le deuxième vingt de la même manière que le précédent et faisaient finalement plier le cerbère ajoulot par ce diable de McPherson suite à un rebond accordé par le cerbère ajoulot. Dominés et harcelés les hommes de Gary Sheehan se battaient comme des fauves pour résister aux assauts de leurs homologues. L’entraîneur ajoulot, en fin technicien et malgré l’évolution du match continuait de faire confiance à la totalité de son effectif et le magnifique but de Philipp Wüst à la 37ème minute lui donnait raison.

Le dernier tiers a vu le HC La Chaux-de-fonds mettre une énorme pression sur l’équipe ajoulote et se créer bon nombres d’occasions de revenir au score, mais le fort n’a finalement jamais cédé. Dominic Nyffeler, intraitable dans ce match, montrait l’exemple à suivre à ses camarades et même en infériorité numérique le HCA tenait bon. Finalement, Jonathan Hazen offrait la qualification aux ajoulots en marquant dans la cage vide.

Une victoire d’équipe avant tout.

En s’imposant 4 à 1 dans cette série de quart de finale, le HC Ajoie passe donc un premier obstacle dans ces playoffs 2018 et au final les hommes de Gary Sheehan le méritent amplement. Le HC La Chaux-de-fonds était donné favori dans cette série au vu des résultats de la saison régulière et des ambitions du club neuchâtelois. Pourtant, Gary Sheehan sort grand vainqueur de son duel avec Serge Pelletier. L’entraîneur ajoulot a su trouver les mots pour transcender son effectif et se présenter fin prêt pour croiser le fer avec son adversaire.

9112175(source : www.rts.ch)

Malgré tout on entend encore parler de la double pénalité infligée en fin de match au HCC lors de l’acte quatre. Il est vrai que ce fait de jeu a permis aux ajoulots de revenir au score et ensuite s’imposer en prolongation. Les arbitres, je l’avoue moi-même, ont sûrement pris le règlement trop à la lettre sur la deuxième pénalité infligée au banc chaux-de-fonniers, mais ce n’est pas sur ce fait de jeu que cette série s’est jouée. Le HC Ajoie sort grand vainqueur de cette série et ce n’est pas grâce aux arbitres ou par chance, mais bien parce qu’il a respecté ses plans de match tout au long de cette série. Je le disais dans un texte avant cette confrontation, les détails feront la différence.

Dominic Nyffeler intraitable.

Le cerbère ajoulot sort grand vainqueur de son duel avec Tim Wolf. Tout au long de la série il a été décisif dans les moments cruciaux des matchs et il a inspiré une énorme confiance à ses coéquipiers. Dominic Nyffeler a pris ses responsabilités à l’aube des playoffs et si il continue de se présenter à chaque soir lors de la suite de la compétition il sera un réel atout pour le club ajoulot. On le sait, le rôle de dernier rempart à ce state de la saison est d’une importance considérable et la conquête du titre de 2015-2016 en est la preuve.

489629(source : www.rfj.ch)

Les mercenaires sont bien là.

Les deux québécois du HCA n’ont pas forcément connu leur meilleur exercice sous les couleurs ajoulotes et comme l’équipe ils ont eu des hauts et des bas lors de la saison régulière. Cependant, ils ont réussi à élever leur niveau de jeu dès la première partie de cette série face au HCC. On ne peut pas en dire de même des mercenaires chaux-de-fonniers. En effet, Dominic Forget et Allan McPherson n’ont pas trouvé les moyens nécessaires afin d’être décisifs dans les moments cruciaux de cette série. Malgré quelques erreurs dans ce quart de finale, Philip-Michaël Devos et Jonathan Hazen ont rassuré leurs partisans et ils seront à prendre au sérieux lors des demi-finales.

6052(source : www.hc-ajoie.ch / @Mauricette Schnider)

Un message clair à l’adversaire.

En remportant l’acte un de ces quarts de finale, la bande à Gary Sheehan envoyait un message clair à son adversaire : « nous sommes prêts à en découdre ». En effet, en s’offrant une balle de break dès le début de cette série, les jaunes et noirs ont réussi à mettre dans le doute leur adversaire et faire le plein de confiance. En confirmant leur gain dans l’antre du Voyeboeuf, le HCA réussissait son coup et mettait déjà sous pression la bande à Serge Pelletier. À ce stade des séries éliminatoires le momentum, si important dans le hockey sur glace était bien du côté ajoulot.

Un collectif qui tire à la même corde.

Cela fait déjà quelques saisons que le HC Ajoie connait de bonnes séries éliminatoires en Swiss League et il en a profité pour engendrer bon nombre d’enseignements. L’expérience acquise par les piliers de l’équipe a sûrement du jouer un grand rôle dans le résultat final. Le collectif jurassien a prouvé dans cette série que même dos au mur, il était capable de trouver les moyens afin de connaître du succès. L’entraîneur Gary Sheehan a réussi à tirer le meilleur de son effectif et surtout donner sa confiance à tous ses joueurs. On a pu voir dans ces quarts de finale que lorsque certains joueurs étaient à la peine sur la glace, d’autres se surpassaient pour le bien de l’équipe. Ensemble vers le même objectif tel devait être le mot d’ordre dans le vestiaire ajoulot.

195883(source : www.rfj.ch)

Respect du plan de match et discipline.

À ce stade de la saison, chaque erreur coûte cher. On connait l’importance des situations spéciales lors des séries éliminatoires et les ajoulots en ont profitées lors de leurs différentes confrontations. Que cela soit en avantage ou en désavantage numérique le HCA a été supérieur à son adversaire et ce détail du jeu a été un facteur déterminant dans le résultat final. En respectant à la lettre les consignes de leur entraîneur, les ajoulots ont réussi à surprendre à plus d’une fois leur adversaire. Même dominés et harcelés, les ajoulots n’ont pas paniqué et ont toujours réussi à trouver les forces et les solutions pour s’en sortir.

Une victoire à mettre au crédit des joueurs.

Suite à la défaite en prolongation lors de l’acte 3, on aurait pu croire que le HC Ajoie avait un genou à terre et que la série aurait pu tourner à l’avantage du HCC. Lors de l’acte 4 les joueurs ont réagi en équipe et ils ont trouvé les moyens de revenir dans ce match et au final s’imposer en prolongation sur un but de Zaccheo Dotti. Une preuve de caractère du collectif ajoulot. Les joueurs du HCA se sont battus dans ce quart de finale, ils ont mouillé le maillot, se sont sacrifiés pour le collectif et ont atteint un objectif commun : les demi-finales. Cette qualification est le résultat d’un dur labeur et elle revient au collectif ajoulot et à ses entraîneurs et non à la chance ou sur certains faits de jeu. Bravo messieurs pour cette prestation et continuez à faire rêver le public ajoulot.

 

Laisser un commentaire