LE TEMPS EST VENU POUR MAX PACIORETTY DE CHANGER D’AIR !

le

La date limite des transactions arrive à grand pas.

À une semaine de la date limite des transactions, les téléphones des directeurs généraux des franchises de la ligue nationale de hockey vont commencer à vibrer de plus belle. Comme on le sait déjà, les Canadiens de Montréal ne participeront pas au bal printanier cette année et ils seront vendeurs le 26 février prochain.

image.jpg(source : www.rds.ca)

Il reste à savoir quel sera le plan de Marc Bergevin, si ce dernier est encore en poste d’ici là. Comme on pouvait s’y attendre, suite aux deux dernières défaites et aux déclarations de Claude Julien lors de son dernier point de presse les rumeurs concernant l’organisation montréalaise vont bon train. Chacun y va de ses prédictions que cela soit dans les médias ou sur les réseaux sociaux. Les partisans du tricolore attendent la date limite des transactions avec impatience afin de savoir dans quelle direction l’organisation va se diriger. Le statu quo, des ajustements avant la prochaine saison ou une reconstruction. L’avenir nous le dira.

La machine à rumeurs est en marche.

En ce moment, plusieurs franchises de la LNH ont déjà fait part de leurs futures intentions et plusieurs joueurs seraient actuellement disponibles pour les organisations engagées dans la course aux séries éliminatoires. Montréal se retrouve donc également au milieu des rumeurs concernant ses propres joueurs et le nom de Tomas Plekanec est celui qui revient le plus souvent au centre des discussions.

pleky3.jpg(source : www.nhl.com)

En effet les qualités défensives du joueur de centre intéresseraient bon nombre d’équipes et le fait que le tchèque soit joueur autonome à la fin de la présente saison font de lui le candidat numéro un pour changer d’adresse à la date limite des transactions. Le juteux contrat de Tomas Plekanec n’est même pas un problème puisque l’organisation montréalaise pourra se permettre de retenir jusqu’à la moitié de son salaire de 6 millions.

Cependant, ce n’est pas en échangeant le tchèque que le tricolore changera de visage à court terme en mettant la main sur un choix de première ronde au prochain repêchage ou en faisant l’acquisition d’un joueur capable d’aider le CH les prochaines années. Si Marc Bergevin compte acquérir un autre choix de première ronde, il devra donner bien plus que Tomas Plekanec. C’est bien pour cela que le nom du capitaine Max Pacioretty est au centre de plusieurs rumeurs ces derniers jours.

Quelle valeur pour Max Pacioretty ?

Encore sous contrat jusqu’à la fin de la prochaine saison (4,5 millions), Max Pacioretty, au vu de ses prestations actuelles a de quoi alimenter les rumeurs. Bien entouré, l’américain a déjà démontré à maintes reprises qu’il fait partie des meilleurs buteurs de la ligue nationale de hockey, mais la chimie tant attendue entre lui et Jonathan Drouin n’a jamais vu le jour.

max-pacioretty-082917-getty-ftr-usjpg_25n47pct1gpk1eklgpwlpocp0.jpg(source : www.nhl.com)

Je reste persuadé que si les Canadiens de Montréal avait mis la main sur un joueur de centre de premier choix ces dernières années, Max Pacioretty aurait passé le cap des quarante réussites et serait l’élément déterminent de l’offensive du CH. Malheureusement, la saison cauchemardesque du tricolore est à l’image de la productivité de son capitaine. C’est bien pour cela qu’il faut réellement se demander quel est l’avenir de l’américain avec le club.

Max Pacioretty a beaucoup de valeur dans la LNH et c’est bien pour cela que le directeur général du CH a le temps de voir venir avec son capitaine. L’échange de Matt Duchene aura tendance à encore plus augmenter la valeur de l’ailier gauche et c’est bien pour cela que je pense que ce dernier ne bougera pas d’ici la date limite des transactions. Si ils entendent se remettre rapidement sur les bons rails, les Canadiens de Montréal transigeront uniquement leur joueur vedette si l’organisation obtient de l’aide à court terme. Selon moi les demandes du DG seront un choix de première ronde lors du prochain repêchage, un joueur établit dans la LNH et au moins deux jeunes prospects.

brandon%20saad%20blackhawks_1498236655373_9998574_ver1_0_1280_720.jpg(source : www.nhl.com)

Un scénario également possible serait d’échanger le capitaine pour un joueur du même calibre. On sait bien que les demandes salariales de l’américain seront élevées d’ici la fin de la saison prochaine et il se pourrait que l’organisation cherche à remplacer son buteur par un joueur plus jeune mais également productif à l’offensive. Cela me fait penser à Brandon Saad des Blackhawks de Chicago, qui a 25 ans éprouve quelques difficultés depuis son retour dans l’Illinois. Avec un contrat d’une valeur de 6 millions par saison jusqu’en 2020-2021, Brandon Saad pourrait être une cible de choix dans une éventuelle transaction impliquant le numéro 67.

Plus d’actions durant le prochain repêchage.

Actuellement, le tricolore dispose de près de sept choix lors du prochain repêchage qui aura lieu en juin prochain à Dallas. Trevor Timmins aura l’opportunité de sélectionner quatre joueurs lors des deux premiers tours si rien ne vient chambouler la situation actuelle de l’organisation.

rasmus-dahlin-sweden-olympics-nhl-draft-prospect.jpg(source : www.nhl.com)

Au vu de sa position actuelle au classement général, le tricolore risque bien d’obtenir un choix dans le top 5 de l’encens 2018. Avec un peu de chance à la loterie, le CH pourrait même mettre la main sur le tout premier choix et ainsi acquérir les services du suédois Rasmus Dahlin, une véritable vedette à en venir.

Il sera donc vraiment intéressant de voir comment les choses évoluent lors des prochaines semaines. Marc Bergevin sera-t’il encore en poste dans ces moments cruciaux pour l’organisation ? Quels joueurs quitteront l’organisation à la date limite des transactions ? Quelle sera la position du CH au prochain repêchage ? Le CH sera-t’il agressif lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes ?

Laisser un commentaire