PORTRAIT D’UNE LÉGENDE : JAROMIR JÁGR

 

Repêché par les Penguins de Pittsburgh.

Dès ses débuts dans le monde du hockey sur glace Jaromir Jágr est déjà considéré comme une future vedette par les recruteurs. Effectuant ses classes juniors avec le club tchèque de Kladno il intègre l’effectif professionnel de l’équipe à l’âge de 16 ans. Tout de suite l’imposant attaquant se fait un nom et dès sa deuxième saison il affole déjà les statistiques ce qui lui vaudra d’être sélectionné en équipe nationale et de se faire repérer par les recruteurs de la meilleure ligue du monde.

image.jpg(source : www.nhl.com)

En effet, lors du repêchage de 1990 Jaromir Jágr est repêché en cinquième position du premier tour de la draft par les Penguins de Pittsburgh. Dès la saison suivante il traverse l’Atlantique et rejoint un certain Mario Lemieux avec qui il fera la pluie et le beau temps.

Deux coupes Stanley et des records.

À son année recrue, il obtient 57 points en 80 matchs et gagne le Trophée Calder récompensant la recrue par l’excellence de la ligue nationale de hockey. La franchise américaine remporte la coupe Stanley et le tchèque participe activement au succès de la franchise. Emmenés par Mario Lemieux et Mark Recchi les Penguins de Pittsburgh remportent pour la première fois le trophée tant convoité.

cut.jpg(source : www.nhl.com)

La saison suivante l’attaque des Pens est intraitable et l’équipe dirigée par Scotty Bowmann survole le championnat de la LNH. Lors des séries éliminatoires le tchèque finit au quatrième rang des pointeurs derrière trois de ses camarades de jeu. Alors âgé de 19 ans, Jágr remporte par deux fois la coupe Stanley à ses deux années recrues. Le conte de fée n’allait pas s’arrêter là.

Après onze saisons passées au sein de l’organisation de Pennsylvanie, le talentueux tchèque allait être échangé aux Capitals de Washington.

Échangé aux Captitals de Washington.

En rejoignant la capitale américaine Jaromir Jágr allait connaître des hauts et des bas. En effet en paraphant un juteux contrat de 77 millions pour une durée de sept ans, le tchèque ne pensait pas qu’il connaîtrait une baisse de régime dans ses statistiques. En effet, habitué à des saisons de plus de 100 points, le rendement du joueur originaire de Kladno allait en prendre un sacré coup. Malgré un contrat valable, la franchise de Washington allait échanger sa vedette aux Rangers de New-York.

cut.jpg(source : www.nhl.com)

Après une absence d’une saison due au lock-out de la saison 2004-2005, Jaromir Jágr rejoint le big apple et connait des succès personnels. Il atteint par deux fois les séries éliminatoires et domine le classement des compteurs de son équipe. À la fin de la saison 2007-2008 l’homme à la longue chevelure prend une décision qui fera la une de tous les médias sportifs outre-Atlantique. En effet, le tchèque décide de retraverser l’Atlantique et rejoint le Avangard Omsk en KHL. Il y effectuera une pige de trois saisons avant d’effectuer son retour dans le circuit Bettman.

Come-back en LNH.

Alors âgé de 39 ans, le numéro 68 effectue un retour dans la grande ligue tout en affirmant vouloir continuer encore longtemps de jouer au meilleur niveau. Il rejoint donc l’organisation des Flyers de Philadelphie à l’aube de la saison 2011-2012. Dès son retour il connait une bonne saison et accède avec son équipe aux séries éliminatoires. Le monde du hockey est bien d’accord, la retraite du tchèque n’a pas encore sonnée. Malgré sa perte flagrante de vitesse, le tchèque domine les débats par sa protection de la rondelle et sa technique de canne hors du commun.

980x.png(source : www.cbc.com)

La saison suivante, la ligue nationale de hockey connait un nouveau conflit de travail et Jágr qui a obtenu une nouvelle entente d’une saison avec les Stars de Dallas rejoint sa ville natale pour évoluer avec le club de son cœur durant le lock-out. En milieu de saison, il rejoint les Stars et est par la suite échangé aux Bruins de Boston à la date limite des transactions et atteint la finale de la coupe Stanley sans pour autant pouvoir toucher au trophée. Malgré la déception, la carrière du tchèque continuera du côté des Devils du New Jersey et par la suite en Floride avec les Panthers.

La saison de trop.

Au début de cette saison, aucune organisation de la ligue nationale de hockey propose de contrat au tchèque et ce dernier s’en amuse sur son compte twitter. En attente en début de saison, les Flames de Calgary lui offriront la possibilité d’évoluer à nouveau dans la meilleure ligue du monde. En 22 matchs, Jágr atteint le petit plateau d’un but et de six assistances. Diminué par une blessure, le vétéran de 45 ans est petit à petit mis de côté et finalement placé au ballotage afin d’annuler son contrat et lui permettre de prendre sa retraite de la LNH.

craig-conroy-jaromir-jagr-flames(source : www.nhl.com)

Comme aucune équipe ne l’a réclamé, le futur membre du temple de la renommée rejoint son pays et le HC Kladno. On peut donc dire que la fin de la carrière du tchèque dans le circuit Bettman est bien réelle.

Des statistiques impressionnantes.

Je ne passerai pas en revue toutes les statistiques et les titres du tchèque, car j’en écrierai pas moins d’une page. Juste pour vous dire que Jaromir Jágr pointe au deuxième des meilleurs compteurs de la LNH derrière Wayne Gretzky avec 1921 points en prenant en considération que l’attaquant a connu trois lock-out et évoluer trois saisons en KHL.

Le numéro 68 se retrouve au 3ème rang des parties jouées dans la grande ligue avec 1733 présences, au 3ème rang des buts marqués avec 766 filets, au 5ème rang au niveau des passes avec 1155 aides et au 1er rang des buts gagnants avec 135 filets. Pas étonnant que le tchèque sera prochainement intronisé au temple de la renommée de la ligue nationale de hockey.

En équipe nationale Jaromir Jágr a connu également beaucoup de succès avec deux médailles d’or aux championnats et une aux jeux olympiques. Élu à plusieurs reprises sportifs tchèques de l’année, l’homme aux cheveux au vent est une véritable idole dans son pays. Le HC Kladno a annoncé que sa fin de saison s’effectuera à guichets fermés dû à l’arrivée de l’enfant prodige.

L’homme affole les statistiques et sa longévité dans sa carrière de hockeyeur en a impressionné plus d’un. Cependant le tchèque est également reconnu pour son professionnalisme et sa capacité à partager son expérience aux jeunes joueurs. Bon nombre de jeunes recrues ont eu la chance de pouvoir évoluer aux côtés d’une véritable légende et en ont profité pour remplir leurs bagages d’expérience.

Tout simplement BRAVO MONSIEUR JÁGR pour cette carrière historique dans le monde du hockey sur glace.

 

Laisser un commentaire