DERNIÈRE LIGNE DROITE POUR LE HC AJOIE

le

Aux abonnés absents face à Thurgovie.

Vendredi dernier la troupe de Gary Sheehan affrontait le HC Thurgovie à Weinfelden. Un match à oublier pour les jaunes et noirs. En effet, dès le début du match le HC Ajoie était mené au score et malgré trois possibilités de revenir à un partout en supériorité numérique, il encaissait un deuxième but à deux minutes de la sirène alors qu’Arnaud Montandon chauffait le banc des pénalités.

foto-eishockey-swiss-league-hc-ajoie-hc-thurgau-le-29092017,70993-2.jpg(source : www.planetehockey.ch)

On pensait que les ajoulots allaient revenir le couteau entre les dents au deuxième tiers afin de revenir dans le match, mais après trois minutes de jeu ce diable de Braes Cameron (4 buts) donnait trois longueurs d’avance à son équipe. La soirée du portier Nyffeler se terminait là et malgré l’arrivée d’Elien Paupe le HC Ajoie s’effondrait dans ce tiers médian. L’indiscipline des hommes de Gary Sheehan avait une incidence drastique sur le tableau d’affichage. Mené 6-1 à la fin du deuxième entracte, les carottes étaient cuites et le troisième tiers faisait office de remplissage.

Cela n’empêchait pas la délégation de supporters ajoulots de se faire remarquer en mettant une ambiance du tonnerre dans l’antre du Güttingersreuti. Un match et une prestation à oublier pour les joueurs et le staff d’entraîneurs jurassiens.

Belle réaction face au champion en titre.

Suite à la déconvenue de vendredi, le HC Ajoie affrontait le HC Langenthal à la patinoire du Voyboeuf dimanche en fin d’après-midi. Les supporters jaunes et noirs attendaient une réaction de leur équipe et on peut dire que les jurassiens ont tenu la dragée haute aux haut-argoviens.

En effet, comme transformé, les ajoulots ouvraient la marque par Melvin Merola. Langenthal revenait au score en milieu de premier tiers sur un missile de Ryser. Lors du deuxième tiers les bernois passaient la deuxième vitesse et dominaient les débats, mais les hommes de Gary Sheehan tenaient le fort dans cette période médiane.

485220.jpg(source : www.rfj.ch)

Après cinq minutes dans le dernier tiers Langenthal prenait l’avantage, mais les ajoulots ne s’avouaient pas vaincus et remettaient les pendules à l’heure sur une déviation de Léonardo Fuhrer. Le momentum basculait du côté ajoulot et malgré plusieurs occasions de faire le break on s’en allait en prolongation. Le vétéran Brent Kelly donnait la victoire à Langenthal après moins d’une minute en prolongation. La bande à Gary Sheehan aurait pu emmagasiner un point supplémentaire au vu du déroulement du match, mais l’important était la réaction de l’équipe suite à la débâcle en terre thurgovienne.

Fin de parcours décisive.

La dernière ligne droite dans ce championnat de Swiss League s’annonce pimentée pour le HC Ajoie. En effet, les ajoulots croiseront le fer avec trois équipes du top 5 lors des trois prochains matchs. Tout d’abord Rapperswil, puis Olten et pour finir Viège. Des déplacements qui auront à coup sûr des conséquences sur le classement général en vue des séries éliminatoires.

198035.jpg(source : www.rfj.ch)

Il est bien clair que si les hommes de Gary Sheehan compte maintenir ou améliorer lors position au classement ils devront batailler ferme face à ces grosses écuries. Ajoutez à cela encore les deux derniers derbys face au HC La Chaux-de-fonds et vous comprendrez pourquoi cette fin de championnat est décisive pour la suite des opérations du club à la Vouivre. Il est bien clair que si le HC Ajoie réussissait à éviter le tiercé de tête dès le début des play-offs, cela donnerait des chances supplémentaires aux ajoulots de passer le premier tour. On espère donc que l’équipe sera remontée à bloc et que nos deux mercenaires retrouveront de leur superbe pour attaquer cette fin de championnat.

La recette est connue.

Lors des deux dernières saisons Gary Sheehan nous a démontré qu’il était capable de préparer au mieux son équipe à l’aube des play-offs et il est vrai que le HC Ajoie est devenu un client pris très au sérieux par ses adversaires.

Cependant, on espère que ce marathon de fin de saison n’aura pas d’influence sur la suite de la saison. On se rappelle tous, que la saison passée, les ajoulots étaient arrivés à cours d’énergie en demi-finale des play-offs face au HC Langenthal. Cependant, cette année le comité directeur a ajouté de la profondeur à son effectif avec plusieurs arrivées et l’équipe sera bien garnie pour le bal printanier.

9112175.jpg(source : www.rts.ch)

La recette pour obtenir du succès en séries éliminatoires est connue du côté ajoulot et on espère que les joueurs éviteront les blessures dans la dernière ligne droite de la saison. Actuellement, Konstantin Schmidt et Bastien Pouilly sont sur la touche, mais devraient être rétablis pour la fin de la saison régulière. Le premier nommé n’est décidément pas en veine avec les blessures. En effet après ses problèmes à la main la saison passée, l’attaquant ajoulot, qui vaut tout de même un point par match, est touché au bas du corps.

On s’attend donc à vivre de nouvelles émotions lors de cette fin de saison et on espère que le vestiaire ajoulot sera prêt à en découdre comme il l’a si bien fait lors des dernières saisons. En tirant à la même corde, en se sacrifiant pour l’équipe et en respectant les consignes les ajoulots ont à nouveau toutes les cartes en main pour créer une belle surprise lors des play-offs.

424208(source : www.rfj.ch)

De son côté, le public jurassien aura également son rôle à jouer puisqu’il est considéré comme l’un des plus bruyant de la Swiss League. On en doute pas, les supporters ajoulots répondront présents et les déplacements en terre jurassienne ne seront pas une partie de plaisir pour les adversaires du HCA.

Laisser un commentaire