LE CH SE REPLACE DANS LA COURSE AUX SÉRIES ÉLIMINATOIRES

Une deuxième victoire d’affilée.

Hier soir, les Canadiens de Montréal se sont imposés au Centre Bell 3 à 1 face aux Colombus Blue Jackets et on a pu assisté à une des meilleures entames de match du tricolore depuis le début de cette saison.

185153693_0.jpg(source : www.habseyesontheprize.com)

Après des buts de Brendan Gallagher et Jonathan Drouin en première période le CH a su répondre présent en défensive jusqu’à la fin du match pour finalement remporter les deux points. Carey Price, auteur de 37 arrêts a tout simplement été extraordinaire devant son filet et il a apporté une bonne dose de confiance à ses coéquipiers.

Les deux dernières rencontres du CH ont apportés beaucoup de positif, mais également quelques Points négatifs. J’en profite donc pour faire le point de la situation dans ce moment crucial pour la qualification en séries éliminatoires.

Le retour de Carey Price.

Après un début de saison bien compliqué pour le cerbère canadien et l’annonce d’une nouvelle blessure les médias et les réseaux sociaux nous annonçaient une difficile saison à venir et une éventuelle absence en séries éliminatoires.

Charlie Lindgren a été rappelé et suite à la blessure du numéro deux Al Montoya, le directeur général Marc Bergevin a réclamé le gardien finlandais Anti Niemi. Les deux remplaçants ont fait un travail honnête devant leur filet, mais l’absence d’un Carey Price à son meilleur se faisait ressentir du côté de la Sainte-Flannelle.

185156766_0.jpg(source : www.habseyesontheprize.com)

Dès son retour dans l’uniforme du CH, Carey Price a rassuré ses partisans et la direction du club en obtenant un blanchissage face aux Sabres de Buffalo. Hier soir, le gardien a été décisif en effectuant un grand nombre de parades dans les moments cruciaux du match. En deux matchs, le vainqueur du Trophée Vézina a effectué pas moins de 73 arrêts sur 74 tirs reçus. De bonne augure pour la suite de la saison régulière.

Carey Price par ses prestations a redonner une confiance qui faisait tort à ses coéquipiers et l’engagement de ces derniers pour tenir le résultat en est la preuve. Cela fait maintenant déjà quelques années que lorsque Carey Price est à son meilleur, les Canadiens de Montréal deviennent un adversaire redoutable.

La bougie d’allumage du tricolore.

Depuis les débuts de la saison régulière le rendement de l’offensive du tricolore n’est pas à son meilleur et l’entraîneur Claude Julien a dû modifier ses lignes à plusieurs reprises afin de trouver la solution. Alex Galchenyuk, en manque de confiance est passé de casting en casting avant d’intégrer le premier trio en compagnie de Jonathan Drouin et Paul Byron et la chimie entre les trois joueurs tarde à faire son effet.

868359964_0.jpg(source : www.habseyesontheprize.com)

Depuis le début de la saison régulière, la réelle bougie d’allumage de l’attaque du Canadien se nomme Brendan Gallagher. Le petit attaquant canadien connait l’un de ses meilleurs débuts de saison depuis son arrivée avec le tricolore. Rapide, toujours impliqué devant le filet, l’ancien cinquième choix du repêchage de 2010 montre la voie à suivre à ses coéquipiers et si il arrive à éviter les blessures il risque bien de connaître sa meilleure campagne en carrière dans la ligue nationale de hockey. Lorsque ses compagnons de trio Charles Hudon et Tomas Plekanec suivront son rythme de croisière cette ligne d’attaque risque bien de faire des flammèches pour le restant de la saison régulière.

Max Pacioretty peu productif.

L’attaque des Canadiens de Montréal n’a vraiment rien à envier à ses adversaires lorsqu’elle est à son plein régime, mais le manque de productivité du capitaine est de plus en plus flagrant. La chimie n’ayant pas prise avec le talentueux Jonathan Drouin, Max Pacioretty s’est retrouvé aux côtés de Philip Danault et Andrew Shaw. Ce trio a connu du succès par le passé, mais il semblerait que le capitaine peine à s’impliquer dans la production offensive.

671431986_0.jpg(source : www.habseyesontheprize.com)

L’américain a déjà connu des périodes de disette par le passé mais il faut avouer que sa production offensive et en particulier ses buts sont importants sur une saison régulière. On espère qu’il trouvera rapidement le fond des filets afin de lui enlever tout le poids qu’il porte actuellement sur les épaules.

Du positif dans l’absence de Shea Weber.

Blessé au bas du corps depuis maintenant quatre matchs, Shea Weber est un absent de marque dans l’alignement du CH. En effet, toute la stabilité de la défensive de l’équipe et l’avantage numérique était basée sur son jeu. On voyait mal comment pallier à son absence.

cut.jpg(source : www.nhl.com)

Finalement Jeff Petry a pris ses responsabilités et il connait une très bonne période après ses sébuts difficiles. Cela a permis également à des joueurs comme Karl Alzner et Jordie Benn d’obtenir plus de responsabilités dans la défensive du Canadien. On peut donc tirer comme conclusion que les duos défensifs du CH seront à leur meilleur rendement au retour du colosse canadien. Avec un Carey Price retrouvé et une meilleure stabilité dans ce secteur du jeu, la défensive de l’équipe commence enfin à prendre forme.

Malheureusement, il semblerait que le jeune Victor Mete n’entre plus dans les plans de Claude Julien et ce dernier risque bien de retourner faire son apprentissage dans les rangs Juniors. Si c’est bien le cas, le fait d’évoluer avec l’équipe Canada lors des prochains championnats du monde lui apportera à coup sûr un bagage d’expériences en plus.

L’importance des unités spéciales.

On ne se le cachera pas, les unités spéciales dans la ligue nationale de hockey ont une importance cruciale dans les résultats des différentes franchises et sur le plan comptable en fin de saison. Les hommes de Claude Julien devront encore faire des efforts afin d’éviter les pénalités en zone offensive comme on a pu le voir lors du dernier match avec Byron Froese.

cut.jpg(source : www.nhl.com)

Hier soir l’équipe a fait un énorme travail de sape lors des avantages numériques de son adversaire, Jeff Petry en particulier avec ses 4 tirs bloqués et ses présences interminables. Cependant, l’entraîneur ne peut pas accepter la pénalité stupide de Jacob de la Rose en fin de partie qui a failli permis aux Blue Jackets de se relancer dans le match. La discipline sera de rigueur lors des prochains affrontements.

Les prochaines échéances seront décisives.

Au vu du classement actuel, les prochains matchs des Canadiens de Montréal seront déjà décisifs pour le reste de la saison. En effet, en affrontant les Sénateurs d’Ottawa et les Detroit Red Wings par deux fois en quatre jours, la bande à Marc Bergevin peut combler son retard dans la section Atlantique. On espère un retour au jeu imminent des défenseurs Shea Weber et David Schlemko dans l’alignement de la Sainte-Flanelle et que les deux dernières victoires de aient redonné l’envie de victoires à toute l’équipe.

Laisser un commentaire