NICO HISCHIER, UN QI HOCKEY HORS DU COMMUN

Premier choix de la draft NHL 2017.

Nico Hischier a marqué à jamais l’histoire du hockey suisse le 23 juin 2017 au United Center de Chicago en étant le premier suisse à être repêché en première position par les New Jersey Devils. Le jeune suisse de 18 ans a réussi cette exploit en partie grâce à son incroyable saison outre-Atlantique dans la ligue de hockey junior majeur du Québec avec les Mooseheads d’Halifax. Avec une production de 86 points en saison régulière (38 buts et 48 assists) et de 7 points en séries éliminatoires (3 buts et 4 assists), le joueur originaire de Naters a été élu joueur rookie pour la saison 2016-2017 et a reçu les trophées Mike Bossy et Michel Bergeron.

Reconnu pour être un joueur complet dans les deux sens de la patinoire, avec une grande maturité pour son jeune âge en plus de sa rapidité et ses habilités offensives, Nico Hischier a finalement volé la vedette à son concurrent direct Nolan Patrick (drafté en deuxième position par les Flyers de Philadelphie).

Une expérience cruciale en LNA avec le CP Berne.

Le joueur de centre a montré une grande maturité dans les rangs juniors outre-Atlantique et plusieurs personnalités ont venté ses habilités et le fait qu’il soit un joueur complet. Il est rare qu’un jeune joueur se développe aussi rapidement et prenne ses responsabilités dans les deux sens de la patinoire.

noco.png(source : www.laliberte.ch)

Selon pas mal de spécialistes l’expérience de quinze matchs en ligue nationale A de Nico Hischier avec le CP Berne durant la saison 2015-2016 a permis au jeune attaquant de rivaliser avec des adultes et d’améliorer son jeu avant de faire le grand pas vers l’Amérique du nord. En plus de son talent incontestable, le valaisan s’en est allé faire ses preuves dans la QMJHL avec un énorme bagage rempli d’expérience, ce qui, à coup sûr, a penché dans la balance dans la décision de la franchise des New Jersey Devils de l’appeler en premier sur les estrades lors du repêchage 2017.

Des comparaisons avec les meilleures.

Il serait prétentieux de comparer Nico Hischier aux joueurs étoiles que sont Sidney Crosby, Alexander Ovechkin, Patrick Kane ou Connor McDavid tellement ces derniers sont hors normes. Cependant, si le suisse parvient à amasser une récolte de 50 points à sa première saison NHL, il fera, à n’en pas douter, parti des nouvelles étoiles montantes en Amérique du nord.

image(source : www.rds.ca)

Selon plusieurs spécialistes le jeune suisse est impressionnant pour son travail dans le jeu de transition, ainsi que son apport dans l’aspect défensif du jeu. Son entraîneur John Hynes se dit lui-même impressionné par le quotient intellectuel de son protéger. Comme il le mentionnait dans une interview : « Nico est un jeune joueur déjà mature pour la ligue nationale de hockey et il rend meilleurs ses coéquipiers de trio ». Capable d’évoluer en avantage numérique ou en désavantage numérique, le jeune suisse est utilisé à toutes les sauces ces derniers temps et cela n’est que bénéfique à son égard, il est tout simplement en train de gentiment tisser sa toile et de s’imposer comme un joueur d’impact dans la plus grande ligue du monde.

Un début de saison plus que convainquant.

L’attaquant suisse n’a pas perdu de temps pour montrer à la planète entière que sa place était bien dans la ligue nationale de hockey. En effet autant aligné sur le premier ou le deuxième trio d’attaque des Devils, le joueur de centre de 18 ans a déjà accumulé un total de 10 points (2 buts et 8 assists) en treize matchs de saison régulière.

Le 19 octobre 2017, Nico Hischier enfilait sa première perle face aux Sénateurs d’Ottawa sous le regard de ses parents venus le voir évoluer dans la grande ligue. Après la journée de repêchage, encore une soirée remplie d’émotions pour la famille Hischier.

Son début de saison est donc une réussite que cela soit pour lui personnellement, mais également pour la franchise du New Jersey qui avait bien besoin d’un tel joueur pour refaire parti des favoris dans la NHL. En plus de produire de manière régulière, le numéro 13 n’a pas froid aux yeux et s’est même permis de venir à la défense d’un de ses coéquipiers suite à une mauvaise mise en échec, là encore une preuve de maturité et de sacrifice. Dans le cas où le suisse continuerait son bout de chemin à cette allure, il pourrait devenir le joueur suisse le plus productif à son année recrue et pourquoi pas rafler le trophée Calder récompensant la meilleure recrue de l’année dans la ligue nationale de hockey.

 

La marche à suivre est dorénavant connue pour les jeunes suisses.

Le défenseur étoiles des Nashville Predators Roman Josi l’a encore affirmé il y a quelques jours, Mark Streit restera le grand pionner qui s’en est allé à la conquête de la ligue nationale de hockey. Cependant, Nico Hischier est actuellement et sera dans le futur le modèle type du joueur suisse capable de s’imposer aussi tôt dans la NHL.

Pas forcément dôté d’un Incroyable gabarit , le valaisan, par son patinage, sa technique et son jeu responsable a impressionné bien des recruteurs du circuit Bettman. Les jeunes suisses disposent dès maintenant de l’exemple parfait pour accéder à la plus grande ligue du monde.

8724218(source : www.rts.ch)

En plus de ça, de nos jours, de plus en plus de jeunes suisses tentent de suivre l’exemple de Nico Hischier : se faire une place en National League afin d’acquérir une expérience professionnel et par la suite traverser l’Atlantique et tenter de se faire repérer dans les rangs juniors américains et canadiens.

Dans tous les cas, Nico Hischier a ouvert grand la porte de la NHL aux joueurs suisses et déjà plusieurs noms circulent ces derniers temps concernant le prochain encens suisse du repêchage NHL 2018.

Communauté sur Facebook : https://m.facebook.com/lesincontournablesduhockey/

Laisser un commentaire