Les affaires reprennent pour le HC Ajoie

le

Le HC Ajoie a débuté sa préparation.

Après son élimination en demi-finale des play-offs face au futur vainqueur du championnat suisse de ligue nationale B, le SC Langenthal, les joueurs du HC Ajoie ont eu droit à un repos bien mérité. Loin d’être ridicules durant les séries éliminatoires, la bande à Gary Sheehan donnaient tout ce qu’il lui restait dans le réservoir et de petits détails ont fait que les ajoulots se retrouvaient en vacances.

467350(photo:rfj.ch)

Vacances oui, mais pas pour tout le monde. Dès la fin du championnat la direction du club ajoulot et son staff technique repartaient de plus belle afin de bâtir une équipe compétitive pour la saison 2017-2018 et atteindre à nouveau les objectifs donnés.

Après une préparation physique avec la plupart des joueurs de l’effectif, la nouvelle équipe était présentée à ses supporters et le premier match amical avait lieu mardi dernier face au HC La Chaux-de-fonds en ville de Neuchâtel (défaite 6 à 5).

Changements dans le calendrier préparatoire.

Le HC Ajoie a dû modifier son calendrier préparatoire en vue de la nouvelle saison puisque son adversaire français les Ducks de Dijon ont dû mettre les clés sous la porte pour cause de faillite. Le staff a pu réagir à temps afin de trouver de nouveaux adversaires. Vous pouvez trouver ci-dessous le lien du site officiel du HC Ajoie afin de mettre vos agendas à jour :

http://www.hc-ajoie.ch

La faillite de Red Ice Martigny a bien des conséquences.

Suite à la mise en faillite du club valaisans, les dirigeants de la ligue suisse de hockey ont chamboulé le calendrier de la saison régulière 2017-2018 du fait que le championnat de swiss league, nouvelle appellation pour la LNB depuis cette année, comptera uniquement onze équipes.

Aux dernières nouvelles le HCA affrontera pas moins de dix fois son ennemi juré qu’est le HC La Chaux-de-fonds. Autant dire que les supporters ajoulots seront servis au niveau derby pour cette nouvelle saison.

photo-hockey-sur-glace-swiss-league-hc-ajoie-hc-la-chaux-de-fonds-le-12022017,68589-2(source:planetehockey.ch)

Cependant, il faut tout de même analyser à tête reposée les conséquences que peuvent avoir autant de matchs avec une telle intensité. En effet, les jurassiens et les neuchâtelois font tous les deux parti des favoris et il est à se demander quand même ce que les deux clubs auront à y gagner en s’affrontant autant de fois durant la saison régulière.

Il est bien clair que ce genre de match attire bien du monde et que les caissiers des deux clubs s’en frottent sûrement déjà les mains. Cependant, en analysant plus dans le détail, je ne suis pas sûr que les dirigeants et les entraîneurs soient si contents de leur calendrier. Quand on connait l’intensité de ces matchs-là, que cela soit sur la glace et dans les tribunes, les deux partis risquent bien d’y laisser quelques plumes. On craint bien sûr les blessures, la fatigue pour l’équipe ajoulotte et de l’autre côté, la direction du club devra faire face aux frais administratifs afin d’assurer la sécurité au Voyboeuf puisque ces matchs sont classés à « hauts risques » par la ligue nationale suisse de hockey.

Personnellement je trouve que trop de derby tue le derby, mais nous verrons bien la réaction du public ajoulot lors des prochains mois afin d’en tirer des conclusions.

Les nouvelles acquisitions du HCA.

Dominic Nyffeler

DATA_ART_9534565_JPG(source:arcinfo.ch)

Le gardiens zurichois âgé de 24 ans est passé par différents clubs ces derniers années (Bâle, Thurgovie,Rapperswil et Olten) et la saison dernière il a connu une saison modeste avec les souris soleuroises. Il sera donc en concurrence pour le poste de gardien numéro un avec Elien Paupe et on ne doute pas que cette saine concurrence sera à l’avantage du coach Gary Sheehan. Une chose est sûre Dominic Nyffeler ne vient pas en visite dans le Jura, mais il est là pour s’imposer dans une équipe gagnante.

Mathieu Maret

65445-1.jpg(source:planetehockey.ch)

Après deux saisons en National league avec Fribourg-Gottéron et quelques matchs avec Red Ice Martigny le défenseur montheysan commence un nouveau challenge avec le HC Ajoie. Sans doute le gros transfert dans le secteur défensif de l’équipe, ce dernier aura à coup sûr une énorme pression sur les épaules dès le début de championnat. Le coach ajoulot pourra l’utiliser à toute les sauces que cela soit en avantage ou en infériorité numérique et son expérience de la National league fera de lui un leader de choix dans le vestiaire. Tout une acquisition pour les jaunes et noirs.

Maxime Montandon

MaximeMontandon(source:rsi.ch)

Fils du fameux Gilles Montandon, ce défenseur de 23 ans est impressionnant par son physique (203cm pour 95kg), mais cela ne l’empêche pas de bien patiner et se positionner sur la glace. Déjà doté d’une expérience en National league également avec Fribourg-Gottéron, l’ancien défenseur des Ticino Rockets arrive pour renforcer l’aspect défensif du jeu et on n’en doute pas pour s’imposer physiquement. Un réel ajout à la défensive ajoulote.

Joel Steinauer

Jeune défenseur de 22 ans, l’ancien joueur de Winterthur s’en vient en Ajoie pour gagner une place de titulaire. Après une pige de cinq matchs avec les Aviateurs de Kloten dans l’élite du hockey suisse, ce défenseur formé du côté des ZSC Lions pourrait bien être une révélation cette saison. Une future surprise dans l’alignement ajoulot ?

Philipp Wüst

63417-1.jpg(source:planetehockey.ch)

L’attaquant vétéran de 31 ans faisait quasiment parti des meubles du côté d’Olten, mais ce dernier s’est engagé avec le HC Ajoie pour la prochaine saison. Le bernois d’origine est connu comme le loup blanc dans le championnat de Swiss league et ses qualités offensives ne sont plus à remettre en question. Avec une moyenne d’environ 30 points par saison, le bernois d’origine sera un réel apport sur le point offensif et ses qualités en avantage numérique feront de lui un joueur indispensable pour Gary Sheehan. Une bonne dose d’expérience et de leadership dans le vestiaire.

Reto Schmutz

62723-1_c(source:planetehockey.ch)

Reto Schmutz n’est pas un inconnu du côté de la patinoire du Voyboeuf puisqu’il avait déjà évolué avec l’équipe ajoulote durant deux saisons par le passé (de 2012 à 2014). Arrivant tout droit de Rapperswil, l’ailier est connu pour son patinage rapide, ses capacités à récupérer la rondelle et à déranger l’adversaire. D’ailleurs il avait bien causé des problèmes aux ajoulots durant la fameuse finale de play-offs de la saison 2015-2016. A coup sûr un retour en force et apprécié.

Arnaud Montandon

wechselt_in_den_jura_span12(source:srf.ch)

Durant la saison 2011-2012, les supporters avaient souvent l’occasion de croiser l’ancienne gloire fribourgeoise Gilles Montandon du fait que son fils Arnaud évoluait déjà à cette époque avec le HCA. Le fait que les deux frères soient réunis sous le chandail ajoulot cette saison fera en sorte que l’histoire se répète et les fans ajoulots seront fiers d’accueillir notre « Gilou national » dans l’antre du Voyboeuf. Bref, trêve de plaisanterie, Arnaud Montandon est une acquisition majeure de la part du staff technique et on se demande encore comment Vincent Léchenne a réussi à la sortir de son chapeau. La saison dernière, le joueur de centre a joué un rôle majeur dans la conquête du titre du SC Langenthal. Autant productif à l’offensive, autant responsable dans son jeu défensif, son arrivée donnera, à n’en pas douter, un second souffle à Philip-Michaël Devos. La très bonne affaire du HCA sur le marché des transferts.

Emilijus Krakauskas

Mis à disposition par le HC Bienne, le jeune lituanien de 20 ans aura encore toutes ses preuves à faire pour intégrer l’effectif de la première équipe. Son talent n’est pas à remettre en question puisqu’il a dominé le championnat des Élites avec Bienne la saison dernière. Son manque d’expérience au niveau professionnel fait de lui un joueur en apprentissage et ce sera à Gary Sheehan de montrer la voie à ce jeune joueur. Un futur Stanislav Horansky ?

Melvin Merola

L’attaquant de poche Melvin Merola s’est vu offrir un essai avec le HC Ajoie et ses prestations lors des prochains matchs amicaux verront si cela rime avec contrat. Âgé de seulement 24 ans l’ancien attaquant de La Chaux-de-fonds et de Red Ice Martigny se voit offrir ici une chance d’évoluer avec une des meilleures équipes du championnat de Swiss league, à lui de la saisir. Par le passé, le valaisans nous a démontré toutes ses qualités offensives et sa place est à n’en pas douté avec l’effectif jurassien. A lui de montrer de quel bois il se chauffe.

A Gary Shehann de trouver la bonne recette.

Actuellement Gary Shehann doit être un entraîneur heureux, puisqu’il a réussi à garder ses meilleurs éléments de la saison dernière et que le président Patrick Hauert et son comité directeur ont donné les moyens à Vincent Léchenne de passablement améliorer l’équipe comparé aux saisons précédentes.

topelement(source:lematin.ch)

On peut dire que l’entraîneur québécois a les ingrédients en mains pour nous préparer une très bonne recette. Cependant, comme dans tout sport la pression sera plus grande cette saison et on fait confiance à Gary Shehann afin qu’il mène son équipe le plus loin possible dans les play-offs et pourquoi pas faire à nouveau rêver le public ajoulot.

Les attentes toujours plus hautes.

Au fil des dernières saisons, le HC Ajoie prend de plus en plus d’ampleur dans le sport jurassien. En effet après son titre de champion de LNB durant la saison 2015-2016, le projet de la nouvelle patinoire et ce réel engagement pour toute une région, le HC Ajoie est devenu le porte-drapeau du sport jurassien et cela non sans sacrifices.

131497(source:rfj.ch)

Le comité directeur du club a toujours joué cartes sur table que cela soit envers les autorités cantonales, la ligue suisse de hockey et ses fidèles supporters. L’engouement et les succès que connaissent le club ajoulot actuellement n’ont pas, cependant, changé la ligne directrice que s’était imposé Patrick Hauert. Le HCA a des projets et il les réalise à petit pas sans se précipiter et perdre la tête.

Avec de nouvelles infrastructures et ce que cela peut engendrer le HC Ajoie pourrait, dans un futur proche devenir un candidat sérieux à la National league. En plus d’une bonne organisation, le club ajoulot peut actuellement compter sur les meilleurs supporters de la Swiss league et ces derniers l’ont prouvé lors des deux dernières saisons. Le supporter ajoulot suit, aime son club de cœur et il est prêt à sacrifier beaucoup pour encourager son équipe. Je souhaite d’ores et déjà une très bonne saison au comité directeur, son staff technique et ses joueurs, ainsi qu’aux indispensables bénévoles des jaunes et noirs.

 

Laisser un commentaire