Les Canadiens de Montréal à des années lumières de la coupe Stanley (première partie)

La bande à Sidney Crosby récidive.

Cela fait quelques heures que les Penguins de Pittsburgh ont remporté leur deuxième coupe Stanley d’affilé face aux Predators de Nashville et sans entrer trop dans les détails, l’équipe du légendaire Mario Lemieux mérite sa victoire au vue de l’ensemble de la saison régulière et des séries éliminatoires.

_96444123_pittsburgh_penguins_getty(source:BBC.com)

Dans la grande finale, le capitaine Sidney Crosby et ses camarades de jeu ont su élever le niveau de leur jeu suite aux deux défaites dans l’antre des Predators. Malgré les blessures d’éléments cruciaux, la guerre des filets entre Murray et Fleury et certains passages à vide, l’équipe de l’entraîneur Mike Sullivan a toujours su rebondir tout au long des séries éliminatoires. Comme le mentionnaient plusieurs personnalités de l’entourage des Pens, l’esprit d’équipe à l’intérieur du vestiaire a fait beaucoup dans cette conquête de la coupe Stanley.

Et pendant ce temps-là, à coup sûr, du côté du Centre Bell, le directeur général Marc Bergevin et son équipe sont en train de tout mettre en œuvre pour bâtir la meilleure équipe possible pour le prochain exercice et peut être pourquoi pas sur le court terme ramener le fameux trophée du côté de la Sainte-Flanelle après 24 années de disette.

Tout un travail en vue pour Marc Bergevin.

Dans les prochains jours, les téléphones des différents DG du circuit Bettman risquent bien de sonner plus d’une fois par jour. En effet, avec le repêchage d’expansion, la journée de repêchage de l’encens 2017, les reconductions de contrats et les éventuelles transactions, toutes sortes de travaux seront au menu des franchises de la ligue nationale de hockey en cette fin de mois de juin.

bergevin-draft-2012(source:CBC.com)

Tout d’abord, le 17 juin Marc Bergevin devra remettre sa liste des joueurs protégés en vue du repêchage d’expansion et ainsi perdre dans tous les cas un de ses joueurs qui rejoindra Las Vegas. La direction du club se doit également de régler plusieurs dossiers concernant les agents libres que sont Alex Galchenyuk, Nathan Beaulieu, Andrei Markov et Alexander Radulov pour ne citer qu’eux. Pour finir, dès l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le CH se devra de prendre les bonnes décisions afin d’améliorer au mieux l’effectif actuel. Va-t-on enfin avoir droit à la fameuse transaction majeure concernant le poste de premier centre, l’avenir nous le dira.

Bienvenue aux Golden Knights de Las Vegas.

Le directeur général de la franchise de Las Vegas George McPhee a désormais toutes les cartes en mains afin de bâtir sa nouvelle équipe. Je n’énumérai pas toutes les variantes possibles lors du repêchage d’expansion, mais bien des solutions s’offrent à lui. À coup sûr le téléphone de ce dernier ne va pas arrêter de sonner ces prochains jours et on risque bien d’avoir un marché des joueurs autonomes et des transactions bien plus animé que par le passé.

cut(source:nhl.com)

En ce qui concerne les HABS, les médias et les réseaux sociaux donnent les noms de Tomas Plekanec, Alexei Emelin et Nathan Beaulieu (si ce dernier voit son contrat renouvelé). Ils sont donc dans le haut de la liste en ce qui concerne les joueurs susceptibles de changer d’adresse et ainsi rejoindre le nouvel entraîneur en chef des Golden Knights Gerad Gallant.

PLEKANEC_MTL_021315(source:ballecourbe.ca)

En ce qui me concerne, le lourd contrat de Tomas Plekanec et ses dernières performances pourraient bien lui coûter cher. En effet, le problème de la masse salariale est connu et Marc Bergevin se doit de libérer de l’argent afin de pouvoir prolonger les pièces maîtresses de son équipe que son Andrei Markov, Alexander Radulov ou Alex Galchenyuk. On ne remettra pas en cause toute la carrière du tchèque du côté de Montréal et tous les services rendus, mais le temps est venu de régler les problèmes à la position de centre et le jeune québécois Philipp Danault a montré lors du dernier exercice qu’il était capable de prendre ce genre de responsabilité.

Trevor Timmins va-t-il tirer le bon numéro ?

Le repêchage de l’encens 2017 de la NHL aura lieu à Chicago le 23 juin 2017. Actuellement, le suisse Nico Hischier et le canadien Nolan Patrick sont encore dans la course pour voir leur nom être appelé en première position. Il est bien clair, que sauf transaction majeure, les Canadiens de Montréal ne ramèneront pas l’une de ces futurs étoiles de la ligue nationale de hockey du côté du Centre Bell.

cut1(source:nhl.com)

Trevor Timmins aura l’honneur de repêcher en 25ème position et comme tout le monde le sait, les joueurs disponibles à cette position ne sont pas sûr de connaitre toute une carrière dans la grande ligue. Alex Galchenyuk est le dernier joueur que les canadiens ont repêchés dans le top 5 ces dernières années et tout le monde pensera ce qu’il voudra, ce dernier était et reste le meilleur élément disponible à ce moment-là.

cut3.jpg(source:nhl.com)

Cette année, Marc Bergevin se devra de donner des munitions à l’attaque lors du repêchage puisque ces dernières années avec Mikhail Sergachev, Noah Juulsen et Simon Bourque, les HABS ont bien renforcé leur banque d’espoirs en défensive. De plus, plusieurs joueurs intéressants pourrait se faire appeler en 25ème position. On pense notamment au joueur de centre Kailer Yamamoto, qui, malgré sa petite taille pourrait devenir une des solutions à la position de joueur de centre dans le futur. Tout le monde dira que le jeune n’a pas le format NHL à cause de son gabarit, mais je pense que l’exemple de la réussite de Martin St-Louis restera toujours dans les mémoires des amateurs de hockey. Dernièrement, il a suffit de voir les performances de Jonathan Marchessault avec les Panthers ou de Paul Byron Avec le CH pour dire que la rapadité du jeu est maintenant le facteur crucial dans la NHL et non plus la robustesse.

Beaucoup de gros dossiers à régler.

Andrei Markov

Le défenseur russe fait désormais partie des meubles du Centre Bell. Âgé de 38 ans, il a encore prouvé son utilité lors de la dernière saison . En effet, il est bien claire qu’Andrei Markov avec l’âge risque de ralentir, mais son QI hockey n’est pas à remettre en question et il serait un candidat parfait avec son homologue Shea Weber pour appuyer les jeunes défenseurs Mikhail Sergachev et Noah Juulsen dans leur formation. Un contrat de deux ans pour une valeur de 6 millions serait l’option optimale pour Marc Bergevin et le russe.

Alexander Radulov

Avec le départ de PK Subban du côté de Nashville, il semblerait que les partisans du Canadien se sont trouvés un nouvel idole en la personne d’Alexander Radulov. En effet, l’attaquant russe a fait taire les mauvaises rumeurs à son encontre et a littéralement bonifié l’attaque de l’équipe. Son engagement lors de la saison régulière et ses dernières prestations en séries éliminatoires font de lui un des éléments de base de l’attaque de Claude Julien.

alexander-radulov(source:rds.ca)

Marc Bergevin a les cartes en mains pour prolonger son joueur, mais cela se fera éventuellement dans les prochains jours ou suite au repêchage d’expansion. Le russe semble vouloir revenir avec le CH, mais ses demandes contractuelles seraient pour le moment trop gourmandes pour le DG de l’équipe. Personnellement, je pense que si Marc Bergevin a offert il y a quelques années un contrat de 6 millions à Tomas Plekanec, il se doit de tout mettre en œuvre afin de garder le russe dans son effectif. Un contrat de 5 années d’une valeur de 30 millions serait le meilleur accord possible entre les deux parties.

Alex Galchenyuk

Cela devient de plus en plus compliqué de placer Alex Galchenyuk dans la hiérarchie du CH. En effet, capable du meilleur comme du pire, le joueur de 23 ans se retrouve actuellement au centre de bon nombres de rumeurs. Lors du dernier exercice, suite à une blessure, il n’a plus produit à son meilleur niveau et au fil des derniers matchs de saison régulière il a perdu son poste au sein du premier et du deuxième trio. Avec l’arrivée de Claude Julien à la tête de l’équipe, l’américano-russe s’est même retrouvé au sein du quatrième trio lors des séries éliminatoires. On peut donc se demander si ce dernier fait vraiment encore partie des futurs plans du CH. Dans tous les cas, sa valeur marchande a pris du plomb dans l’aile et le DG pourrait décider d’échanger ses droits ou le refaire signer en passant par l’arbitrage. Il est donc bien difficile d’estimer la valeur actuelle du joueur.

Nathan Beaulieu

Les années se suivent et se ressemblent pour le défenseur Nathan Beaulieu. Tout le monde pensait qu’avec l’arrivée de Shea Weber, le défenseur de 24 ans allait enfin sortir de son cocon et devenir une des pièces maîtresses de la défensive du CH. Après un départ canon lors du camp d’entraînement, Beaulieu s’est vu offert la possibilité d’évoluer sur la première paire défensive de l’équipe et malheureusement au fil de la saison régulière ce dernier s’est vu rétrogradé sur la troisième paire pour ensuite se retrouver dans les estrades en séries éliminatoires. Marc Bergevin va-t-il offrir une dernière chance à son ancien premier choix, cela reste à voir, mais l’avenir de Nathan Beaulieu sous le ciel de Montréal semble de plus en plus sombre.

Charles Hudon

Le jeune québécois se verra-t-il enfin offrir la chance d’évoluer dans le grande ligue lors du prochain exercice, là est la vrai question. Malgré des très bonnes performances avec le club école, Charles Hudon n’a jamais vraiment eu sa chance avec les Canadiens de Montréal et cela est bien dommage. Dans le cas où il se verrait offrir une prolongation de contrat, Hudon devra tout mettre en œuvre afin de percer l’alignement si il ne veut pas se faire transiger ou placer au ballottage la saison prochaine. Je pense que Claude Julien offrira une chance au québécois, ce sera donc à lui de la saisir. Marc Bergevin, risque bien de réaliser le même coup que la saison passée lorsqu’il avait offert un contrat d’une année à Sven Andrighetto. Il est bien clair que le CH ne peut pas se permettre de perdre pareil joueur sans rien en retour.

À suivre…

Laisser un commentaire