Nos suisses à la conquête de la coupe Stanley

Deux suisses aux portes de la victoire.

La nuit passée, les Nashville Predators de Roman Josi, Yannick Weber et Kevin Fiala se sont imposés 6-3 dans l’acte 6 des demi-finales des séries éliminatoires en NHL. Pour la première fois de son histoire la franchise du Tennessee accède à la grande finale du circuit Bettman.

das_schweizer_nashville_trio_span12(source:srf.ch)

Cette saison, la finale de la coupe Stanley aura un goût particulier dans notre pays, puisque, à coup sûr deux joueurs suisses participeront au grand show. Kevin Fiala, malheureusement blessé, ne reviendra pas dans l’alignement des Predators pour cet événement, mais dans le cas où la bande à Peter Laviolette venait à s’imposer, son nom sera inscrit sur le trophée.

Adversaire encore inconnu.

On attend toujours de connaître l’adversaire des Nashville Predators pour la grande finale. Dans le duel de la finale de la conférence est, les Pittsburgh Pinguins mènent la danse face aux Sénateurs d’Ottawa (3-2). Après une cinglante défaite de 7-0 lors du dernier match de cette série, la tâche s’annonce compliquée pour l’ancien entraîneur du CP Berne Guy Boucher. Le verdict tombera la nuit prochaine et on saura ainsi, si un autre suisse, Mark Streit, rejoindra ses camarades pour l’acte final.

MarkStreit_1(source:swisshabs.ch)

Rejoindre Aebischer et Gerber dans l’histoire.

En 2001, le fribourgeois David Aebischer remportait le trophée tant convoité avec les Colorado Avalanche à sa première saison dans la grand ligue. Remplaçant du membre du temple de la renommée Patrick Roy tout au long de la saison (26 matchs au total), le suisse garde la cage 32 secondes durant les séries éliminatoires et est ainsi le premier suisse à inscrire son nom sur la coupe Stanley.

3953510(source:likeapro.com)

En 2006, un deuxième gardien suisse le rejoint dans l’histoire. En effet, Martin Gerber, après une saison régulière d’anthologie avec les Carolina Hurricanes accède aux séries éliminatoires. Après des prestations en dents de scie lors de l’acte 1 des séries éliminatoires, son remplaçant Cam Ward le remplace dans les filets pour le reste de ces dernières . Malgré cela, le bernois, au vu de ses prestations lors de la saison régulière, fait bien partie des joueurs qui ont bâti cette victoire historique pour la franchise de la Caroline.

Martin-Gerber-stanley-cup(source:swisshabs.ch)

Roman Josi patron en défense.

Selon tous les analystes NHL, la franchise des Nashville Predators disposerait actuellement de la meilleure défense de la ligue et Roman Josi n’y est pas pour rien. En effet, malgré la présence de joueurs comme PK Subban, Ryan Ellis et Mattias Ekholm, le suisse est le véritable pilier de la défensive de son équipe. Avec le départ du capitaine Shea Weber à Montréal suite à la transaction impliquant l’extravagant PK Subban, le suisse a repris les rênes dans ce compartiment du jeu.

cut(source:nhl.com)

Cela fait maintenant trois saisons que Roman Josi est dominant au niveau des statistiques dans la NHL et ce dernier n’a pas été pris en compte pour l’obtention du trophée Norris, récompensant le meilleur défenseur de la NHL. Le suisse pourra se reprendre et si il continue de mener la barque du côté de Nashville durant la finale, il sera un candidat sérieux à l’obtention du trophée Conn Smythe récompensant le joueur le plus utile des séries éliminatoires (MVP). L’avenir nous le dira.

Une pensée à nos suisses dans les ligues mineures.

Actuellement, quatre autres joueurs suisses sont encore engagés dans les séries éliminatoires en ligue américaine et sont donc toujours en course pour la coupe Calder. En effet, Timo Meier, Mirco Mueller et Noah Rod avec leur équipe des San Jose Barracuda affrontent les Grand Rapids Griffins en demi-finale. De son côté, Joel Vermin, futur joueur du CP Berne est engagé dans l’autre demi-finale avec le Crunch de Syracuse.

De bonne augure pour l’avenir du hockey suisse.

Ce qu’il se passe actuellement outre-Atlantique avec nos joueurs suisses est tout simplement historique. C’est une preuve de l’évolution de la formation et de l’importance de notre championnat. Avec le repêchage NHL qui arrive à grand pas, un autre hockeyeur suisse pourrait marquer l’histoire à jamais. En effet, le valaisans Nico Hischier a de grandes chances d’être repêché en première position lors de la prochaine draft NHL. On peut le dire, l’avenir du hockey suisse est actuellement assuré.

 

 

Laisser un commentaire