NICO HISCHIER UNE FUTURE ÉTOILE DANS LA NHL

Formation au CP Berne et au HC Viège.

Originaire de Naters dans le haut valais, Nico Hischier a fait ses premiers pas dans le monde du hockey avec le mouvement junior du HC Viège et déjà là il se fait remarquer par ses qualités offensives et son QI hockey. À la fin de la saison 2013-2014 il rejoint son frère Luca du côté du CP Berne et remporte deux championnats de suite avec les moins de 17 ans et un championnat avec  les moins de 20 ans. Au vu de ses prestations remarquables, il intègre rapidement l’effectif des cadres professionnels du CP Berne et obtient la chance d’évoluer dans l’élite du championnat suisse et ainsi accumuler bon nombres d’expériences en jouant aux côtés de joueurs tel que Martin Plüss, Simon Moser ou Cory Conacher.

20161125065035405(source:laliberte.ch)

Au niveau international, l’attaquant de 18 ans cumule les sélections autant avec les U18 que les U20, ce qui lui vaut d’être repéré par un grand nombre de scouts nord-américains. En 2016, il est drafté au premier tour du repêchage de la CHL (6ème choix overall) par les Mooseheads d’Halifax et prend la décision de rejoindre ces derniers pour tenter l’expérience nord-américaine.

Une saison du tonnerre dans la QMJHL.

En décidant d’aller tenter sa chance en Amérique du Nord, Nico Hischier a, sans aucun doute, fait le meilleur choix pour la suite de sa carrière professionnelle. En effet, après un départ de saison timide et un certain temps d’adaptation au style nord-américain, le haut-valaisans a survolé les statistiques avec son équipe des Mooseheads d’Halifax avec à son compteur pas moins de 86 pts (38 goals et 48 assists) en 57 matchs de saison régulière. Une première pour un européen à sa première saison dans la QMJHL.

cut1

Eliminé en première ronde des séries éliminatoires contre les Rouyn-Noranda Huskies, le joueur de centre a tout de même brillé face à ses adversaires. Ses performances offensives et défensives ont fait tourner toutes les têtes des recruteurs de la ligue nationale de hockey et de ce fait il se retrouve actuellement comme un sérieux candidat au premier choix du prochain repêchage de la NHL. Ses coéquipiers, ses entraîneurs et beaucoup de personnalités du hockey nord-américain ont loué ses performances et son attitude professionnelle. Il est certain que son expérience du championnat suisse de la ligue nationale A et ligue nationale B lui ont permis d’arriver outre-Atlantique avec un certain bagage.

Futur premier choix du prochain repêchage NHL.

Cela fait maintenant déjà quelques années que les jeunes joueurs suisses sont présents au premier tour du repêchage de la ligue nationale de hockey. En effet des joueurs tel que Nino Niederreiter, Sven Bärtschi, Kevin Fiala ou Timo Meier, tous choix de première ronde sont gentiment en train de faire leur place au sein de la meilleure ligue du monde.

(source:swisshabs.com)

Cette année, Nico Hischier risque à coup sûr de dépasser « El Nino », qui avait été repêché en première ronde, 5ème choix au total par les New York Islanders et ainsi devenir le joueur suisse le mieux classé dans l’histoire de la draft NHL.

On le sait maintenant, suite à la loterie du repêchage, ce sont les New Jersey Devils qui appelleront sur le podium le futur premier choix de la draft de l’encens 2017 et selon tous les spécialistes, ces derniers feront leur choix entre Nico Hischier et le canadien Nolan Patrick. Pour le moment, le robuste canadien a un pas d’avance sur le suisse, mais le fait que le premier nommé sorte d’une saison difficile au vu de sa blessure et de l’absence de son équipe dans les séries éliminatoires pourrait encore changer la donne.  On saura donc le 23 juin 2017 si le joueur suisse sera le premier suisse à être repêché comme premier choix d’une franchise NHL.

L’exemple Auston Matthews.

L’attaquant américain Auston Matthews, premier choix au repêchage de l’année passée, on le sait, à cause de son jeune âge, avait préféré tenter l’expérience européenne au lieu de perdre son temps dans les ligues juniors. En évoluant avec les ZSC Lions durant la saison 2015-2016, l’américain avait pu se mesurer à des professionnels dans le championnat suisse de ligue nationale A. Ce dernier, a par ailleurs, on n’en doute pas, profité de l’occasion pour améliorer toutes les facettes de son jeu sous les ordres du fameux  Marc Crawford.

i(source:espn.com)

Il se peut donc que le jeune suisse suive l’exemple de l’américain en rejoignant les rangs du CP Berne la saison prochaine afin d’acquérir encore plus d’expérience au niveau professionnel. La direction de la franchise NHL qui obtiendra ses droits aura de toute manière son mot à dire puisque Nico Hischier aura la possibilité d’intégrer l’effectif professionnel de son équipe dès le prochain exercice. Il est bien clair que dans le cas où il n’évoluerait pas dans la grande ligue, un retour dans les ligues juniors serait peu profitable à son développement.

Actuellement, le CP Berne est en train de faire le forcing afin de s’attacher ses services pour la saison prochaine, ce qui serait toute une acquisition pour le champion suisse et à coup sûr un grand coup de marketing pour le championnat suisse de LNA.

Une carrière à la Sidney Crosby.

Il est bien claire que comparer Nico Hischier à Sidney Crosby serait un peu prétentieux mais le style de jeu du suisse est comparable à l’actuel meilleur joueur de hockey de la planète. En effet, les qualités offensives des deux joueurs sont indéniables, mais on le sait, le lalent seul ne fait pas que l’on impose dans la meilleure ligue du monde.

1481273192sidney-crosby(source:swisshabs.com)

 Le monde actuel du hockey se base avant tout sur la rapidité et la capacité à prendre ses responsabilités défensives. Les spécialistes du hockey sont d’accord sur le fait que le suisse est décisif à l’offensive, mais qu’il est capable de prendre de lourdes responsabilités au niveau défensif. Le fait qu’il est évolué tout au long de la dernière saison dans tous les compartiments du jeu font de lui un joueur responsable et avec des qualités dans de multitude facettes du jeu.

Un exemple à suivre.

Nico Hischier est actuellement le parfait exemple à suivre pour les jeunes espoirs suisses du hockey sur glace et le fait que plusieurs joueurs suisses commencent à s’imposer dans la ligue nationale de hockey ouvre un bon nombre de portes à la relève.

A la fin des années 2000 bon nombres de joueurs suisses ont pris la décision d’évoluer et de progresser dans les championnats juniors nord-américains afin de se faire remarquer et ainsi obtenir la chance de se faire repérer par les recruteurs des différentes franchises NHL. Les meilleurs exemples sont Luca Sbisa, Nino Niederreiter, Sven Bärtschi ou Sven Andrighetto qui au fil du temps ont fait leur place au sein de leur club respectif.

Il est bien clair que maintenant le marché suisse devient de plus en plus intéressant pour le monde du hockey et que les qualités de la formation des jeunes est en constante amélioration. On peut donc conclure en affirmant que le hockey sur glace suisse a bel et bien un très bel avenir.

https://m.facebook.com/lesincontournablesduhockey/

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Nico Fan dit :

    Go nico !

Laisser un commentaire