Fin de saison pour le HC Ajoie et ses supporters.

Saison régulière pas des plus facile.

Après le titre de champion suisse de LNB de la saison dernière, le HC Ajoie et son comité directeur n’avait pourtant pas les yeux plus grand que le ventre dans l’annonce des objectifs pour la saison 2016-2017. En effet, le président Patrick Hauert et toute son équipe gardait les pieds sur terre et annonçait que l’objectif principal était de se qualifier pour les play-offs et de se rendre le plus loin dans ces derniers.

11302(source:hc-ajoie.ch)

Plusieurs rivaux des jaunes et noirs dont le HC La Chaux-de-fonds, Red Ice Martigny et le SC Langenthal se renforçaient de manière certaine et investissaient une bonne somme d’argent afin de faire de leur équipe un candidat plus que sérieux au titre de champion suisse de ligue nationale B.

La bande à Gary Sheehan était donc l’équipe à abattre tout au long de la saison régulière et on peut dire que cette dernière a vécu une saison régulière en dents de scie. Capable du meilleur, comme du pire les joueurs ajoulots ont augmenté le ton sur la fin de la saison afin d’être fin prêt pour le début des play-offs contre Red Ice Martigny.

La blessure de Konstantin Schmidt.

Le directeur technique Vincent Léchenne s’en était allé chercher l’attaquant germano-suisse afin de remplacer un certain Steven Barras parti en retraite suite au titre de champion suisse. L’attaquant de 27 ans, nous montrait dès le début de la saison régulière qu’il était prêt à relever le défi et que ses qualités techniques comme ses dribbles bouleversants et ses passes fulgurantes feront de lui le remplaçant non discutable de l’ancien numéro 10 ajoulot.

216321(source:rfj.ch)

Malheureusement, après 18 matchs de saison régulière et pas moins de 27 points à son compteur (5 buts et 22 assists) Konstantin Schmidt se blessait, on peut le dire maintenant, gravement à la main. Résultat, opération et carrière remise en question. Malgré le feu vert de la faculté, l’attaquant effectuait son retour en fin de saison et cela pour la courte durée d’un tiers. La pause estivale nous dira si Schmidt fera encore partie de l’effectif jurassien pour la saison prochaine. On espère tous le revoir sous les couleurs jaunes et noirs et bien sûr on lui souhaite un prompt rétablissement.

Les jeunes ajoulots haussent leur niveau.

Malgré l’arrivée de joueurs grâce aux licences B, Gary Sheehan a géré à merveille son effectif afin de se préparer pour les séries éliminatoires. Bien sûr que des joueurs tel que Nathan Marchon, Auguste Impose, Matthias Joggi ou Elliot Antonietti ont apporté une aide indéniable tout au long de la saison régulière. Cependant l’entraîneur le savait très bien, de tels joueurs ne seraient que difficilement mis à disposition pour les play-offs.

photo-hockey-sur-glace-nl-b-hc-ajoie-martigny-red-ice-hc-le-19022017,68827-2(source:planetehockey.ch)

Des joueurs tel que Léonardo Fuhrer, Julien Privet, Anthony Verret, Jonathan Ast et Thomas Devesvres ont prouvé au coach québécois que ce dernier pouvait compter sur eux également dans le futur au vu de leur comportement en fin de saison.

Un quart de finale vite expédier.

Le HC Ajoie a dominé Red Ice Martigny que cela soit sur ou hors la glace. En effet les ajoulots ont su profité à merveille de l’indiscipline des valaisans et les situations spéciales ont été décisives tout au long de cette série. Le public ajoulot jouait le jeu et se déplaçait en masse du côté du Forum d’Ocotdure et embrasait littéralement le bâtiment des locaux. Le HC Ajoie s’imposait donc 4-1 dans la série et accédait aux demi-finales.

Langenthal, un vrai rouleau compresseur.

Le HC Ajoie se devait donc de faire face au SC Langenthal, un des grand favori au titre, et une véritable bataille s’annonçait dans ces demi-finales. En ne rentrera pas dans le détail pour résumé ces hostilités, mais on a pu le remarquer, cette demi-finale s’est jouée sur de simples détails. La discipline parfois, la condition physique et la chance ont fait défaut aux jaunes et noirs. Difficile de rivaliser face à une telle machine et autant de profondeur. Les ajoulots n’ont pas pour autant à rougir car ils ont réussi à faire douter l’équipe bernoise tout au long de la série. Il est bien clair que l’équipe de Gary Sheehan aurait mérité un sixième match du côté du Voyboeuf, mais les Dieux du hockey n’était pas présent lors de l’acte 5 au Schoren.

Définitivement meilleur public de LNB.

Tout au long des play-offs l’engouement pour l’équipe à la Vouivre n’a cessé d’augmenter et l’ambiance que cela soit à l’extérieur ou dans l’antre du Voyboeuf a tout simplement été incroyable. On a parlé un peu partout du HCA et de ses supporters ces derniers temps que cela soit dans les médias et sur les réseaux sociaux. Tout le monde se rappellera de ces supporters ajoulots chantant à tue-tête trente minutes après le match perdu lors de l’acte 3 au Schoren, du jamais vu. Cette preuve de passion et de sacrifice a montré à plus d’une personne que le HC Ajoie est bien à la tête du sport jurassien et qu’il faudra compter sur lui encore pendant de longues années.

12240(source:Mauricette-Schnider/hc-ajoie.ch)

Le groupe « Enraigi 16 » ne s’est pas économisé ces dernières semaines pour tout mettre en place afin de vivre de magnifiques séries éliminatoires. Organisation des déplacements, création de tifos, chants et tambours n’auraient pas été possibles sans ce travail considérable. Bravo à tous ces gaillards pour leur sacrifice pour leur club qu’est le HCA et on espère bien que l’ambiance sera toujours au rendez-vous la saison prochaine.

La saison n’est pas pour autant terminée.

Comme le communique le service de presse du HC Ajoie, la soirée de fin de saison aura lieu le vendredi 24 mars 2017 du côté de la patinoire de Porrentruy. Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur le site officiel du HCA (www.hc-ajoie.ch). Ce sera l’occasion de remercier tout le club pour le travail accompli tout au long de la saison et partager, une fois de plus, des moments inoubliables.

Une saison 2017-2018 déjà en préparation.

Fin saison rime souvent avec vacances dans le monde du hockey, mais ce n’est apparemment pas le cas pour le staff technique et le comité directeur. En effet de grands chantiers sont en construction, le projet de la nouvelle patinoire est crucial que cela soit pour le club mais également pour toute la région. Avec les signatures anticipés de de Philipp Wüst, Arnaud Montandon et Reto Schmutz la version HCA 17-18 prend déjà forme et il est bien sûr que les prolongations de contrat vont suivre tout au long des prochaines semaines. Avec son nouveau concept, Ajoie devient une organisation qui prend de l’ampleur dans la ligue nationale de hockey et ce nouveau challenge aura bon nombres de conséquences positives sur toute la région de l’Ajoie et la République et Canton du Jura.

« Devos, Hazen ajoulots ».

Pour finir, une des priorités pour le club sera de s’entendre à nouveau avec leurs deux mercenaires québécois qui, on ne va pas se le cacher, au vu de leurs prestations, auront fait tourner quelques têtes dans le monde du hockey. Après deux saison seulement, ces deux phénomènes, sont dans tous les cœurs ajoulots et on ne se voit pas commencer le nouvel exercice sans leur présence. On ne doute pas que le comité directeur et le staff technique comptent également sur eux dans le nouveau concept ajoulot.

6310.jpg(source:hc-ajoie.ch)

Personnellement, je remercie toutes les personnes qui m’ont suivi sur mon blog tout au long de la saison et j’espère pouvoir vous partager encore mes idées et mes textes la saison prochaine concernant le HCA et je continue de m’intéresser à la ligue nationale A et la NHL en particulier avec les Canadiens de Montréal.

Laisser un commentaire