Le HC Ajoie est bien là !

le

Des quarts de finale vite liquidés.

Le HC Ajoie, on peut le dire, a passé l’obstacle valaisan avec la manière. En effet, l’équipe de l’entraîneur Gary Sheehan a dominé les débats contre Red Ice Martigny et ces derniers malgré un sursaut dans l’acte 4 n’ont pas réussi à trouver les forces nécessaires pour se relancer dans cette série.

Le rouleau compresseur bernois.

Le HC Ajoie se retrouve donc en demi-finale face au SC Langenthal vainqueur de la saison régulière. Emmené par son trio magique Campbell-Kelly-Tschannen la tâche des jurassiens s’annonçe bien rude. L’équipe bernoise est connue pour son jeu physique, ses qualités défensives et son jeu offensif n’est pas à remettre en cause. Une vrai finale avant l’heure.

/ 30.12.2014 SC LANGENTHAL - HC AJOIE
Langenthals Stefan Tschannen,Brent Kelly, Jeff Campbell, von links, jubeln, waehrend dem Meisterschaftsspiel der NLB, zwischen dem SC Langenthal und dem HC Ajoie, am Dienstag 30. Dezember 2014 in Langenthal. © Marcel Bieri

Un premier acte de folie.

Le HC Ajoie se rendait au Schoren de Langenthal pour l’acte un de ces demi-finales et les ajoulots répondaient bien présent que cela soit sur la glace et dans les gradins. Les ajoulots partaient sur les chapeaux de roues et menaient au score 5-2 et la victoire ajoulote se dessinait au fil des minutes. Les bernois tentaient de revenir dans la partie et jouaient le jeu de la provocation et ces derniers en ressortirent vainqueur. En effet à la fin du deuxième tiers, les deux mercenaires des jaunes et noirs se retrouvaient tous les deux au cachot. Un fait de match décisif, Langenthal revenait dans la partie et l’indiscipline ajoulote offrait la victoire aux locaux dans le prolongation. Un véritable coup de menhir sur la tête des ajoulots.

sportfanch@sportfan.ch

Gary Sheehan trouve les mots.

Après l’amère défaite lors du premier match de cette série, on aurait pu croire que l’équipe à la Vouivre avait perdu bien plus qu’un match au Schoren. Que nenni, une fois de plus le HCA relevait la tête et trouvait la recette miracle afin de s’imposer à la maison sur le score de 2-1. Cela nous rappelle avec émotion une certaine série de quart de finale de l’année dernière contre l’ennemi juré chaux-de-fonniers. A se demander si les ajoulots ne nous jouent pas le même tour que la saison dernière, mais ne montons pas trop vite sur nos grands chevaux.

La recette miracle reste inchangée.

On le sait maintenant, cette série se jouera sur des détails et l’équipe qui saura jouer de manière disciplinée aura toutes les cartes en mains pour s’imposer au finale. Le HC Ajoie dispose du meilleur duo d’étrangers de ligue nationale B et ces derniers répondent présent dans ces séries éliminatoires. Philipp-Michael Devos est partout et Jonathan Hazen est le sniper que tout le monde s’attendait à voir en play-offs.

179031@hc-ajoie.ch

Les jeunes tirent à la même corde et l’ambiance dans le vestiaire semble toujours aussi bonne au fil des matchs. L’entraîneur québécois peut compter sur tout son monde et son message passe à merveille. Il ne faut pas oublier les deux cerbères ajoulots qui ont joué leur rôle de la meilleure des façons. Tout le monde se rappelle de l’énorme « save » de Ludovic Waeber dans les derniers instants de la dernière partie. Une attention particulière à l’énorme responsabilité du capitaine du HCA Jordane Hauert qui porte sur ses épaules toute la défensive ajoulote et ses coéquipiers le lui rendent bien.

Meilleur public de LNB.

Les supporters ajoulots n’ont plus aucune preuve à faire et il ne se faut pas le cacher se sont les meilleurs de ligue nationale B. Pas besoin d’avoir la plus belle et grande patinoire de Suisse pour faire vibrer la foule du côté de Porrentruy. Tout au long de ces séries éliminaoires le public jurassien a répondu présent que cela soit dans l’antre du Voyboeuf ou sur la route. Toujours aussi nombreux et bruyant, le kop ajoulot joue à merveille son rôle de sixième homme et à coup sûr il est une carte de plus à jouer pour l’entraîneur du HCA afin de motiver ses troupes.

422197@hc-ajoie.ch

Les « ENRAIGI 16 » ont fait un travail de dure labeur afin de tout mettre en place afin que l’ambiance soit au rendez-vous lors de ces play-offs. Un tifo d’anthologie, une organisation remarquable pour les déplacements à l’extérieur et bien sûr une ambiance de folie à chaque. Malgré certaines tensions perçues lors du début de saison, la partie dure des supporters ajoulots a montré à tout le public ajoulot et au comité directeur du club qu’ils pouvaient compter sur eux. On verra bien ce soir au Schoren si le public jurassien répondra encore présent lors de l’acte trois de la série.

Le HC Ajoie a toute les cartes en mains et c’est à lui de créer un coup de poker dans ces demi-finales. Avec son public derrière lui, des joueurs solidaires et prêts à se sacrifier, un entraîneur reconnu et respecté dans toute la ligue, les ajoulots peuvent faire le break et ainsi faire un pas de plus en direction de la finale.

Laisser un commentaire