C’est parti pour un tour.

La fin de la saison régulière donne place aux play-offs.

Après 48 matchs dans la saison régulière les dés sont enfin jetés dans le championnat de ligue nationale B. Le SC Langenthal termine à la première place du classement devant le HC La Chaux-de-fonds. Le club bernois peut être considéré comme un des grands favoris pour l’obtention du titre de champion suisse. Concernant les neuchâtelois, qui avaient débuté le championnat sur les chapeaux de roues, des résultats en dents de scie ces dernières semaines les ont contraint à la seconde place du championnat, mais avec un effectif redoutable et beaucoup de profondeur ces derniers ont, cette année, toutes les cartes en main pour atteindre leurs objectifs.

ajoie

Comme on a pu le voir ces dernières années, les play-offs apportent leur lot de surprises et il ne serait pas impossible que certains favoris doivent batailler ferme afin d’accéder aux grands honneurs.

Champion en titre, le HC Ajoie semble prêt pour défendre son trophée. Malgré une défaite lors du dernier match du championnat contre «l’ennemi juré» que sont les chaux-de-fonniers, en vue des derniers résultats, la bande à Gary Sheehan démontre qu’elle est fin prête et qu’il sera bien compliqué de croiser le fer avec les ajoulots.

SC Langenthal – HC Thurgovie.

bas-lta-cperren-01

Dans le premier quart de finale, Langenthal, emmené par son trio magique Campbell-Kelly-Tschannen est le grand favori. En effet, on voit mal comment les bernois pourraient ne pas passer le premier tour de ces play-offs. Thurgovie devra trouver des solutions afin de donner du fil à retorde à la meilleure défense du championnat et pourra compter sur un Eric Arnold et un Adrian Brunner au sommet de leur forme. Le seul hic pour le coach thurgovien Stefan Mair sera le choix de ses mercenaires et surtout de savoir si Toms Anderson sera de retour de blessure. Pronostic pour cette série, Langenthal passe son quart de finale en sortant Thurgovie en en 5 matchs (4-1).

HC La Chaux-de-fonds – HC Viège.

Deuxième du championnat régulier, la bande à Alex Reinhard fera donc face aux hauts valaisans du coach expérimenté John Fust. Clairement favori, les neuchâtelois auront tout de même du répondant en face. Et oui, Viège nous a toujours habitué à de très bons résultats dans les séries éliminatoires ces dernières années et il ne faut surtout pas oublié que les résidents de la Litternahalle ont fini champion suisse de ligue B en 2014. Les abeilles devront donc élevés leur jeu afin de passer ce premier cap dans la course au titre. La chaux-de-fonds devra améliorer son jeu en défensive et espérer que les vétérans tel que Loïc Burkhalter et Laurent Meunier tire l’équipe de l’avant. Il est bien clair que cette année, avec les moyens mis à disposition, les acquisitions de joueur tel qu’Adam Hasani, les abeilles n’ont pas d’autres choix que de passer le premier tour, donc grande pression tout de même du côté des Mélèzes.

56983-1_c

Absent leur du derby de dimanche, on ne sait toujours pas si le top scorer Dominic Forget était au repos ou absent pour maladie ou blessure. Il sera intéressant de voir si le petit attaquant québécois sera de retour dans l’alignement pour le début des play-offs. Du côté valaisans, on ne sait toujours pas ce qu’Alexei Kovalev nous réserve et il se pourrait bien que l’on assiste à un retour au jeu de l’ancienne étoile du Canadien de Montréal. L’avenir nous le dira, mais le russe âgé de 43 ans pourrait bien faire quelques apparitions avec son équipe et c’est toujours un grand plaisir d’admirer cette étoile internationale du hockey sur glace. Pronostic pour cette série, beaucoup de rebondissements et d’émotions avec une victoire au final des neuchâtelois en 6 matchs (4-2).

eishockey-ruecktritt-von-alex-kovalev-56483

Red Ice Martigny – HC Ajoie.

Un scénario bien connu pour les deux équipes concernées. En effet les valaisans et les ajoulots se sont déjà rencontrés deux fois en quart de finale des play-offs ces dernières années. Cet affrontement risque bien d’être d’une intensité mémorable. Lorsque la meilleure offensive du championnat rencontre l’une des meilleures défense de celui-là, cela risque bien de faire des étincelles.

Le HC Ajoie se retrouve dans tous les cas comme l’équipe à abattre, du fait que l’équipe à la vouivre est le champion en titre. Cependant, tout le monde le sait, emmené par le duo Devos-Hazen, les ajoulots seront difficile à manœuvrer encore cette année. Si le coach Gary Sheehan réussit encore une fois à recréer la chimie d’anthologie de la saison dernière, Red Ice pourra s’attendre à pas mal de répondant de la part des ajoulots.

179031

Les valaisans ont, cette année, avec Reto Lory, tout un cerbère et on peut considérer ce dernier comme une révélation cette saison. Avec une défensive béton et emmené par le duo Berglund – Balej, les valaisans ne partent pas forcement favori, mais ont les capacités pour passer l’obstacle jurassien. On ne se doute pas que la grosse acquisition du début qu’est Tristan Vauclair aura pour tâche de tenir la dragée haute aux meilleures attaquants ajoulots et cela ne sera pas de tout repos pour l’attaquant de Courtemaîche. A coup sûr une série remplie d’émotions pour le plus jeune de la fratrie Vauclair qui sera, à coup sûr, attendu de pied ferme du côté du Voyeboeuf.

60771-1_c

Selon moi, ce quart de finale sera l’un des plus disputé et les détails feront la différence. Le jeu en zone défensive sera un élément crucial pour les ajoulots et les valaisans se devront d’élever leur jeu en zone neutre afin de neutraliser les deux mercenaires du HCA. Actuellement connus dans toutes les patinoires suisses, les supporters ajoulots, si ils se déplacent toujours en masse comme par le passé, pourraient apporter leur force de sixième homme durant cette série. Dur pronostic dans cette série, mais je vois le HCA faire le break d’entrée au Valais et finalement s’imposer en 6 matchs (2-4) à condition que le duo Paupe-Waeber tienne la baraque.

SC Rapperswil – EHC Olten.

Dans ce dernier duel il faudra s’attendre à beaucoup d’intensité et les équipes auront envie de montrer à leur public que le manque de constance dans les résultats en saison régulière est déjà du passé. Il est vrai que Rappi et Olten nous avaient habituer à beaucoup mieux ces dernières années.

EISHOCKEY, HALBFINAL, PLAYOFFS, PLAYOFF, NATIONAL LEAGUE B, NATIONALLIGA B, NLB, LNB, SAISON 2014/15, MEISTERSCHAFT, HC RED ICE, HC RED ICE MARTIGNY, EHC OLTEN,

Avec un duo d’étrangers, on peut l’admettre, en dessous des attentes et un Marco Truttmann pas au meilleur de sa forme, les soleurois ont connu une drôle de saison avec des hauts et des bas. Coaché par le fameux Bengt-Ake Gustafsson, ancien head coach de l’équipe nationale de Suède, les souris ne seront pas à prendre à la légère et restent de toute façon une équipe redoutable dans les séries éliminatoires.

Du côté des Lakers, on a encore du mal à digérer la défaite en finale contre le HC Ajoie de la saison passée. Pourtant considérés comme un des grands favoris du championnat et un aspirant sérieux à la ligue nationale A, il semblerait que les saint-gallois aient perdu de leur superbe dans le dernier tour de la saison régulière. Capable du meilleur comme du pire, les leaders que sont Antonio Rizzello et Corsin Casutt devront trouver les bons mots afin de faire réagir l’équipe à l’aube des play-offs. Les défaites contre le HC Ajoie et Red Ice Martigny nous ont montré que le staff technique a encore beaucoup de travail en vue de préparer l’équipe pour les play-offs. Cependant, bataille il y aura et la série risque bien de tirer sur la durée. Mon pronostic victoire de Olten en 7 matchs (3-4).

Laisser un commentaire