HC AJOIE 2016-17

Un titre de champion suisse de LNB mémorable

Qui aurait pu prédire un tel déroulement pour le HC Ajoie lors de la campagne 2015-16 ? Personnellement en début de saison je n’aurai pas parié grand chose sur un titre de champion suisse.

Après quelques saisons décevantes et certains événements  hors glace comme la séparation entre James Desmarais et le club de la Vouivre, ceci après 7 saisons de loyaux services, la direction du club ajoulot allait définitivement tourner la page et tenter de relancer la machine en engageant deux jeunes attaquants québécois en Philippe Michael Devos et Jonathan Hazen.

Le HC Ajoie allait passer par tout ses états d’âme durant cette saison. Les blessures, la valse des licences B, l’annonce de la retraite de l’idole de toute une région Steven Barras, des hauts et des bas pour enfin se qualifier pour les séries éliminatoires.

barras

Le petit club jurassien coaché par Gary Sheehan a tout simplement fait tout juste durant toutes les séries. Un esprit d’équipe hors du commun, une volonté de travail exemplaire, le respect des consignes de jeu qui sont si importantes dans ce sport qu’est le hockey sur glace et surtout toute une région derrière son équipe pour enfin remporter le titre de champion suisse de LNB.

L’annonce de la retraite de Steven Barras et la montée en puissance tout au long de la saison des deux mercenaires du HCA sont à coup sûr des éléments à prendre en compte dans ce titre historique. Et que dire de ce public jurassien qui s’est embrasé au fil des rencontres éliminatoires et qui a toujours supporté son équipe dans les bons et les mauvais moments.

Des départs et des arrivées 

Comme à chaque fois, le club de la ville de Porrentruy se voit de prendre des décisions durant l’entre saison et certains joueurs s’en vont et d’autres rejoignent l’équipe. Tout le monde se demandaient qui serait en mesure de remplacer des joueurs tel que Steven Barras, Stefan Mäder, Anthony Rouiller ou Gauthier Descloux.

Ce que l’on peut affirmer, c’est que la direction du club n’a pas changé ses plans suite au titre de champion suisse. Elle miséra une nouvelle fois sur la jeunesse pour la prochaine saison. Les arrivées de Kevin Bozon, Léonardo Fuhrer, Anton Ranov et Anthony Verret nous le prouve. Voici un passage en revue détaillé des arrivées majeures dans le club ajoulot.

Ludovic Waeber

Le nouveau cerbère des jaunes et noirs aura la dure tâche de faire oublier le flamboyant Gauthier Descloux parti faire son petit bout de chemin du côté de la Valascia. Le jeune homme de 19 ans originaire de Fribourg a fait ses classes du côté du HC Fribourg-Gottéron et a également joué une saison en LNB du côté de Martigny pour une moyenne de 2.19 buts encaissés par match. Des statistiques honnêtes pour son jeune âge. A noté également qu’il faisait parti de l’effectif de l’équipe de suisse des M20 lors des derniers championnats du monde.

Thomas Devesvre

Le défenseur en provenance des juniors élites du HC Lausanne tentera de se faire une place dans l’équipe cette année suite à un court passage de 4 matchs avec le HCA la saison passée. Dôté d’un petit gabarit (174cm pour 77kg), on peut le considérer comme un défenseur offensif puisqu’il produisait de manière constante dans ses années juniors, à voir au niveau de la ligue nationale B.

Kevin Bozon

Quand on lit son nom, on pense de suite au père Philippe ancien grand attaquant de différentes équipes du championnat suisse, entraîneur du côté de Lugano et véritable vedette de l’équipe de France de hockey. On n’oublie pas son frère Tim, drafté par les Canadiens de Montréal. On peut dire que Kevin Bozon a de très bon exemples à suivre dans sa famille et on espère pour lui qu’il réussira véritablement à s’imposer sous les ordres de Sheehan. Le jeune attaquant pourrait être une des grandes surprises du prochain championnat.

Léonardo Fuhrer

Fils du légendaire joueur et entraîneur Riccardo Fuhrer, ce jeune attaquant dôté d’un gabarit imposant nous arrive du HC Thurgovie. On le voit bien remplacer Stefan Mäder dans l’alignement et on peut s’attendre à une production d’au moins 20 points lors de la prochaine saison.

 Anton Ranov

Dôté d’un physique hors norme, formé à l’école Arno Del Curto, cet ailier gauche apporte de la robustesse à l’attaque ajoulote. Il n’a pas affolé les compteurs du côté de Langenthal les deux dernières saisons, mais son acquisition était indispensable du fait de ses qualités à batailler dans les bandes et récupérer les rondelles.

Konstantin Schmidt

Attaquant d’origine allemande, ce dernier avait pourtant fait ses débuts dans notre championnat avec le HC Thurgovie. Auteur de pas moins de 63 points avec Ravensburg dans le championnat de deuxième division allemande la saison dernière il sera appelé à remplacer un certain Steven Barras au niveau de la production offensive. Il est clair que la pression sera énorme pour ce jeune attaquant, mais le fait de côtoyer des joueurs comme Devos et Hazen lui permettra de s’intégrer de la meilleure des manières au sein de l’effectif ajoulot.

Anthony Verret

Encore un joueur qui porte le nom d’un attaquant qui a fait ses preuves dans le championnat suisse. Effectivement, Claude Verret est une véritable légende dans les rangs juniors québécois (temple de la renommé le QMJHL) et ancien attaquant du LHC et de Genève-Servette. On peut donc espérer que le fils soit aussi productif que le père dans notre championnat. De passage la saison passée en Ajoie afin de se familiariser avec les infrastructures ajoulotes, Anthony Verret donnera ses premiers coups de patins en LNB après avoir passé près de trois ans dans les rangs universitaires. Attaquant dôté d’un petit gabarit il a bien produit dans la QMJHL ainsi qu’avec l’université de Québec-Trois-Rivières.  Un véritable apport offensif pour le HC Ajoie. L’avenir nous le dira.

D’autres arrivées possibles

Les matchs de préparation nous le diront, mais il est bien possible que certains joueurs n’ayant pas réussi à faire l’équipe dans des organisations de la ligue nationale A se retrouvent du côté de Porrentruy. On pense bien sûr à des joueurs tel que Stanislav Horansky ou Roman Chuard. On verra bien ce que les licences B et les accords avec les différents clubs nous réserve. Une chose est sûr, on peut dire que les dirigeants du HC Ajoie ont trouvé des solutions afin de palier aux différents départs et à la retraite de Steven Barras.

Il est maintenant clair que les joueurs de la Vouivre seront attendus au tournant cette saison et il sera encore plus dure d’atteindre les objectifs et les attentes des supporters. Cependant avec une telle équipe, un tel coach et un tel public la saison à venir risque bien d’être forte intéressante.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. sophie2405 dit :

    Le HC Ajoie est une très belle équipe ! Le titre de champion de LNB est amplement mérité !

Laisser un commentaire